Que les gros salaires lèvent le doigt

Film Comédie, France, 1982, 1h34

André Joeuf, directeur d'un cabinet d'assurances touché par la crise, doit réduire son personnel. Il invite tous ses employés, petits et gros salaires confondus, à passer un week-end dans sa maison de campagne sous prétexte de les récompenser. Ainsi pourra-t-il désigner ses victimes en toute sérénité...

Critiques presse
  • Allociné Spectateur

  • Télérama

    Un patron invite son personnel à la campagne : des licenciements seront annoncés lors de jeux crétins. Le suspense économique est mené par un Jean Poiret carnassier, à la bonhomie vulgaire et arrogante. Il est LA raison de revoir ce film inégal.

  • Télécâble Sat

    Sur une idée originale et intéressante, on attendait un film féroce et explosif. Il n'en est rien avec cette suite d'anecdotes, parfois savoureuses, où les acteurs sont livrés à eux-mêmes.