Equipe de France : du changement, vraiment ?