Maroni, les fantômes du fleuve