Le Château de Barbe-Bleue et La Voix humaine

Critiques presse
  • Télérama

    Associés pour la première fois, Krzysztof Warlikowski et Esa-Pekka Salonen tissent un superbe spectacle en reliant Le Château de Barbe-Bleue de Bartók à La Voix humaine de Poulenc. A voir, ne serait-ce que pour Barbara Hannigan.