Hong Kong : fortes tensions entre police et manifestants

Des centaines de milliers de manifestants ont affronté la police anti-émeute le long de Harcourt Road à Hong Kong ce mercredi 12 juin. Depuis dimanche, plus d?un million de manifestants ont défilé dans les rues pour contester le projet de loi autorisant les extraditions vers la Chine continentale. Les tensions sont apparues lorsqu?une foule de manifestants a bloqué les artères principales de la ville, dont deux voies proches de bâtiments gouvernementaux, avec des barrières métalliques. Les forces de l?ordre ont usé de canons à eau, puis de gaz lacrymogènes, avant de faire usage de la force. Les Hongkongais ont riposté en lançant des bouteilles ou d?autres objets sur les policiers. D?autres, ont déployé des parapluies devant les forces de l?ordre comme lors du mouvement «Occupy» de 2014. Les opposants à une législation autorisant l'extradition de suspects de droit pénal vers la Chine continentale se sont rassemblés devant le Conseil législatif mardi 11 juin au soir. Les manifestants espèrent bloquer ou retarder l'adoption des amendements de deux lois sur l'extradition en prévoyant des grèves et des actions multiples. Selon eux, ces lois mettent en danger l'indépendance judiciaire du territoire de Hong Kong et ses libertés. Le gouvernement prévoit tout de même de présenter les amendements à l?assemblée législative mercredi, malgré des manifestations multiples depuis le week-end. Dimanche, la Chine a assisté à la plus importante manifestation politique du territoire depuis plus d'une décennie.