Le témoignage choc d'un détenu des forces kurdes

La Belgique ne veut plus de lui. Il regrette d'avoir rejoint Daesh et souhaite retrouver une vie normale avec sa femme et sa fille.