Toulouse-Lautrec, le phénomène