Daniel Prévost : Déconnage immédiat

One Man Show, France, 1991, 1h03

En 1991, le sourire large et le regard illuminé, Daniel Prévost effectuait son grand retour sur une scène théâtrale. Douze ans déjà qu'il avait délaissé les planches pour se consacrer au cinéma. Des efforts récompensés par sa nomination aux César pour le meilleur second rôle dans «Uranus», de Claude Berri. Prévost donnait le ton d'entrée de jeu : «Notre vitesse de spectacle sera de cent gags à la minute. Vous êtes priés de la boucler. Déconnage immédiat». Attention aux turbulences.

Critiques presse
  • Télécâble Sat