Tony Curtis, le gamin du Bronx

  • Télérama
  • Télécâble Sat
Doc. Cinéma, Etats-Unis, 2011, 55 min

Né Bernard Schwartz dans une famille miséreuse d'émigrés juifs hongrois du Bronx, Tony Curtis apprend après la guerre le métier d'acteur. Repéré par Universal, il épouse la star de la MGM Janet Leigh en 1951 et accède à de vrais rôles de composition, notamment dans «Trapèze», puis «Le Grand Chantage». Sa prestation dans «Certains l'aiment chaud» (1959) est quant à elle entrée au panthéon du septième art.

Critiques presse
  • Télérama

    Tony Curtis, sa vie, son oeuvre, du Bronx à Hollywood... Documentaire très classique, avec des intervenants pas toujours intéressants, mais qui a le mérite de s'arrêter sur les engagements de l'acteur auprès de ses confrères noirs, notamment.

  • Télécâble Sat

    Que Tony Curtis lui-même ait eu le temps de témoigner avant sa disparition en 2010 est un atout précieux pour ce documentaire vivant et bien construit.