Mylène Demongeot, la milady du cinéma

  • Télérama
Doc. Cinéma, France, 2018, 49 min

Après une enfance solitaire et pas très heureuse, Mylène Demongeot est repérée comme mannequin, puis débute au cinéma sous la direction de Léonide Moguy dans «Les Enfants de l'amour», en 1953. Avec «Les Sorcières de Salem», Raymond Rouleau fait d'elle une star, avant qu'elle incarne Milady, rôle auquel elle tenait absolument, dans «Les Trois Mousquetaires» de Bernard Borderie.

Critiques presse
  • Télérama

    Un peu paresseusement, la filmo de Mylène Demongeot est déroulée chronologiquement, sans aucun encrage historique. Quid de la Nouvelle Vague? De son retour auprès de jeunes auteurs? Mais les extraits et images d'archives sont croustillants.

  • Télécâble Sat

    Un docu plaisant où la comédienne raconte les épisodes-clés de sa carrière avec simplicité et une pointe d'humour.