Le voyage mexicain

  • Télérama
Doc. Cinéma, France, 2018, 51 min

Pierre-Paul Puljiz brosse un portrait des grands cinéastes du siècle ayant fait escale à Mexico, tels que Sam Peckinpah, John Huston Luis Buñuel ou encore Budd Boetticher. Exaltant leur créativité, le Mexique mène notamment Eisenstein à l'obsession dont témoigne «Que viva Mexico», son immense projet documentaire demeuré inachevé jusqu'en 1979 à cause de sa démesure.

Critiques presse
  • Télérama

    Parce qu'ils cherchaient la liberté ou voulaient tourner à moindre coût, Buñuel, Eisenstein ou John Huston s'exilèrent au Mexique. L'évocation de ces explorateurs est un peu brouillonne mais elle éclaire un goût commun et très évocateur pour l'intensité.

  • Télécâble Sat

    Grâce à ses qualités d'écriture, ce docu réussit à lever un coin de voile sur un pays complexe. Il explique donc bien pourquoi le Mexique ne cesse jamais d'attirer des cinéastes.