Jim Jarmusch, poèmes sur pellicule

  • Télérama
  • Télécâble Sat
Doc. Cinéma, France, 2018, 54 min

Le cinéma décalé de Jim Jarmusch a marqué toute une génération de cinéphiles, de «Stranger than Paradise», qui marque son entrée sur la scène internationale en récoltant un prix au festival de Cannes, en 1984, jusqu'à «Paterson», rêveries inspirées du poète William Blake, en 2016. L'Américain, également musicien et féru de poésie anglaise et new-yorkaise, a découvert le 7e Art à la Cinémathèque de Paris.

Critiques presse
  • Télérama

    Une bonne introduction à la filmographie de Jim Jarmusch, qui passe en revue ses douze longs métrages de fiction, de Permanent Vacation (1980) à Paterson (2016). Dommage que le portrait, en matière de poésie, soit un peu frustrant.

  • Télécâble Sat

    Complet, pertinent, limpide dans ses explications, ce docu est une excellente approche d'un cinéaste singulier.