Grace Kelly, une femme libre