Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages

Film Comédie, France, 1968, 1h16

Rita, jolie rousse sans scrupules, aime les voyous aux poches bien remplies. Après avoir séduit Fred, qui prépare un coup, elle donne ses faveurs et de précieux renseignements au dit «Charles le Téméraire», qui s'en va délester Fred de son milliard fraîchement volé, puis s'enfuit sans rien donner à Rita...

Critiques presse
  • Allociné Spectateur

  • Télérama

    Une vieille dame alerte fait le ménage parmi les truands. Mitraillade de mots d'auteur. «L'aigle va fondre sur la vieille buse. - Un peu chouette comme métaphore, non ? - C'est pas une métaphore, c'est une périphrase ! - Fais pas chier ! - Ça, c'est une métaphore... »

  • Télécâble Sat

    Première mise en scène de Michel Audiard, une parodie de film policier dans laquelle les comédiens s'en donnent à coeur joie en jouant sur les stéréotypes.