A cause, à cause d'une femme

  • Télérama
Film Comédie dramatique, France, 1963, 1h41

La nature a doté Rémi d'un physique des plus agréables. Un atout dont il ne manque jamais de tirer profit : ses conquêtes féminines ne se comptent plus. Mais son caractère volage n'est pas pour plaire à tout le monde. Ainsi s'attire-t-il les foudres de l'une de ses victimes, qu'il vient d'éconduire...

Critiques presse
  • Allociné Spectateur

  • Télérama

    Rémi est un séducteur insouciant. Une jalouse l'accuse de meurtre. Polar ludique sur la douleur d'aimer sans retour. Entre la légèreté de Marivaux et la mélancolie de Verlaine. « Triste, triste était mon âme, à cause, à cause d'une femme. »

  • Télécâble Sat

    Un des premiers films de Michel Deville, une comédie policière dont l'intrigue sert de prétexte à l'exploration du sentiment amoureux. Avec fantaisie et légèreté.