TOUT SAVOIR SUR VALÉRIE GAUVIN, L'ÉTOILE MONTANTE DES BLEUES

Posté par My CANAL le 25 Juin 2019

Buteuse constante avec la France, l’attaquante réunionnaise Valérie Gauvin s’impose peu à peu comme une pièce maîtresse de l’effectif de la sélectionneure, Corinne Diacre.

UNE ASCENSION FULGURANTE

Passionnée de sport depuis son plus jeune âge, la native de Sainte-Clotilde, sur l’île de la Réunion, se lance d’abord dans le judo, avant d’être attirée par le football et le tennis, qu’elle va pratiquer pendant trois ans. Durant ses années de collège, elle opte définitivement pour le ballond rond.

Dès l’âge de 12 ans, elle intègre le centre de formation de Toulouse où elle ne tardera pas à décrocher des titres : la Coupe Fédérale avec les jeunes de 13 ans et le titre National avec les jeunes de 15 ans. A même pas 18 ans, l’attaquante fait ses débuts dans l’élite avec le Toulouse FC lors de la saison 2012-2013, avant de se révéler au deuxième échelon national la saison suivante.

Meilleure Joueuse de D2 féminine grâce à ses 32 buts en seulement 20 matchs sur la saison 2013-2014, l’attaquante aspire déjà à rejoindre la cour des grandes. On la surnomme déjà «la serial buteuse» ou encore la «pistolera». A l’été 2014, Valérie Gauvin quitte son club formateur pour rejoindre le Montpellier HSC.

Appelée pour la première fois en sélection nationale avec l’équipe de France des moins de 16 ans, elle se fait vite remarquer en marquant quatre buts sous les couleurs tricolores, jusqu’à intégrer l'équipe de France féminine A.

DES STATISTIQUES FLATTEUSES

Placée à la pointe de l’attaque tricolore, Valérie Gauvin est le point de fixation pour l’Equipe de France. Tout aussi impliquée dans les tâches défensives, elle vient parfois apporter son aide au milieu de terrain. Avec 17 sélections et 9 buts à son compteur, elle a enchaîné plusieurs belles performances avec le maillot tricolore. Pied droit, pied gauche, bon jeu de tête, puissante dans ses frappes, solide dans les duels, l’attaquante cumule les atouts. Un profil de jeu qui n'est pas sans rappeler celui d'Olivier Giroud.

En 2017, elle joue un rôle prépondérant dans la deuxième place décrochée par Montpellier, terminant devant le PSG, en marquant neuf buts sur les quatre dernières journées. Tout juste nommée sélectionneure, Corinne Diacre fait appel à l'attaquante en septembre pour son premier rassemblement. Malgré une saison difficile à Montpellier (5 titularisations, 2 buts), elle apparaît comme un élément indiscutable pour l’Equipe de France.

INVESTIE HORS DU TERRAIN

Il n’y a pas que le football dans la vie. Il y a aussi les études et les deux sont loin d’être incompatibles pour Gauvin. En 2016, elle obtient un diplôme de DEUST en animation et commercialisation des services sportifs avant d’obtenir, l'année suivante, une licence professionnelle en gestion et développement des organisations des services sportifs et de loisirs.

Jeune femme engagée, elle est également devenue marraine de l’association ELA, qui accompagne des malades et des parents de malades souffrant de leucodystrophies.

La Coupe du Monde féminine de la FIFA sur My CANAL  c'est ici