Psg : Un casse tête pour Tuchel avant Montpellier

Posté par My CANAL le 20 Février 2019

Confronté à une cascade d'absences, Thomas Tuchel va devoir se triturer le cerveau pour composer son équipe amenée à affronter Montpellier, ce mercredi, en match en retard de la 17e journée de Ligue 1.

En plus de Neymar et Edinson Cavani, toujours sur le flanc, tout comme Thomas Meunier, il sera également privé de Thiago Silva (suspendu) et Leandro Paredes, arrivé au mercato d’hiver et pas qualifié pour cette rencontre, alors que Juan Bernat est incertain. «C’est un peu usant. Il manque beaucoup trop de joueurs», s’est agacé, ce mardi, Tuchel, déplorant le manque de profondeur de son effectif, alors qu’il avait déjà fait le déplacement, dimanche, à Saint-Etienne avec seulement 17 joueurs.
A cause de ces nombreuses défections, l'entraîneur du PSG ne peut faire tourner son effectif à sa guise au cœur d’un calendrier dense avec un match tous les trois jours, dont le 8e de finale retour de la Ligue des champions contre Manchester United. A l’image de Kylian Mbappé. En l’absence de ses deux compères d’attaque, le champion du monde est particulièrement sollicité et enchaine les rencontres. Mais cela ne l’empêche pas d’être décisif comme sur la pelouse des Red Devils, puis des Stéphanois. De quoi incité Tuchel à aligner à nouveau l’attaquant tricolore. «C’est beaucoup pour Kylian, mais il joue bien. Il marque des buts décisifs. Il a beaucoup de confiance. Je dois parler avec lui et prendre une décision sur sa participation», a-t-il confié.

Le cas de l’ancien monégasque en est un parmi pour la formation parisienne. «Avec mon staff, on doit trouver des solutions. Nous sommes ici pour ça», a toutefois indiqué Tuchel, qui risque de s’appuyer sur les habituels remplaçants pour ce match, mais aussi les prochains à venir. «On est toujours dans une phase avec un match tous les trois jours et c’est nécessaire que des joueurs comme Kurzawa, Nkunku ou Diaby montrent leurs qualités et qu’ils soient fiables», a-t-il insisté.

Dans ce contexte, il pourra aussi compter sur l’esprit de compétition quasiment infaillible de ses joueurs «L’état d’esprit dans l’équipe est exceptionnel, et ça nous aide beaucoup, s’est-il réjoui. C’est nécessaire dans une phase difficile, intense comme celle-ci.» Cet état d’esprit ne sera pas de trop pour poursuivre leur série de victoires à domicile (12 sur 12 en championnat) et assoir davantage leur suprématie dans l’Hexagone.