Football Leaks : Kylian Mbappé avait émis plusieurs exigences avant de signer au PSG
Posté par CNEWS le 8 Novembre 2018

Deuxième transfert le plus cher de l’histoire du football (180 millions d’euros), Kylian Mbappé avait émis plusieurs exigences avant de signer au PSG à la fin du mois d’août 2017, selon les dernières révélations des Football Leaks. Des demandes pas toutes acceptées par le club parisien.


Également convoité par le Real Madrid, qui avait trouvé un accord avec l’AS Monaco pour un transfert de 180 millions d’euros, l’attaquant français, 18 ans à l’époque, a finalement émis le souhait de rejoindre Paris. Si, dans un premier temps, le club de la principauté ne souhaitait pas renfoncer un concurrent, il a finalement accepté de laisser filer sa pépite au PSG. A condition que le club de la capitale s’aligne sur l’offre de la formation espagnole, ce qu’il fera le dernier jour du mercato.

Mais si les dirigeants parisiens ont cédé à la requête de l’ASM, ils ont été beaucoup plus durs en affaire avec Kylian Mbappé et son clan. S’ils n’ont pas rechigné sur la prime à la signature de l’ordre de cinq millions d’euros (payables en deux fois sur les deux premières saisons), ni le salaire annuel de dix millions d’euros pendant cinq ans net de charges et net d’impôts, ils ont fait en sorte que celui-ci soit évolutif (7 millions d’euros la première saison, 9,3 millions d’euros cette saison et 1 million d’euros de plus chaque année jusqu'à 12 millions d’euros la dernière année de son contrat), alors que l’entourage du joueur voulait 9,5 millions d’euros dès la première saison.

Le PSG a refusé d’autres clauses demandées par l’international français. Il souhaitait notamment devenir automatiquement le joueur le mieux payé du club, soit autant que Neymar qui émerge à 30 millions d’euros par an, s’il était amené à remporter le Ballon d’or. Mais les négociations ont abouti sur une prime de 500 000 euros en cas de sacre. Les dirigeants ont néanmoins été intransigeants sur la prime en cas d’exclusion du PSG de la Ligue des champions ainsi que les 50 heures par an de vol en jet privé, qui ont été refusées. Kylian Mbappé a toutefois obtenu gain de cause sur une prime de 30 000 euros par mois pour financer son loyer et l’emploi d’un majordome, d’un chauffeur et d’un agent de sécurité personnels.