Years And Years : Emma Thompson et Russell Tovey nous en disent plus sur la série

Posté par Alizee Guigliarelli le 15 Mai 2019
Years And Years c'est la nouvelle création de Russell T Davies. Dans cette série touchante mais effrayante, on suit la famille Lyons, moderne et soudée, qui survit tant bien que mal dans un futur qui ne présage rien de bon. Au cœur de cette série Russell Tovey, qui joue membre de la famille Lyons, et Emma Thompson, dans le rôle d'une femme d'affaire connue pour sa franchise, qui se lance dans la politique sans que l'on sache jusqu'où elle est capable d'aller, répondent à nos questions sur cette série.

Quel était votre ressenti quand vous avez lu le script de Russell T Davies ?

Emma Thompson : Je l'avais déjà rencontré auparavant quand nous étions à Londres, nous avions parlé de ce projet, et Russell m'avait beaucoup plu. C'est un homme incroyable, et un scénariste extraordinaire. Il est du niveau de George Orwell. J'aime la façon dont il a imaginé notre future relation avec les intelligences artificielles et toutes les nuances dignes des meilleurs scénarios de science-fiction.

C'est effrayant, le fait que la vision de Vivienne devienne réalité, et que beaucoup de membres de la famille Lyons la trouvent géniale. Ils pensent que quelque part en elle il y a au moins un peu de décence et d'humanité, alors qu'elle n'est que soif de pouvoir sans une once de moralité quelle qu'elle soit. C'est terrifiant.

Présentez-nous votre personnage et votre rôle dans la série.

Emma Thompson : Je joue une femme politique indépendante qui dit ce qu'elle pense et qui devient très populaire car elle est sans filtre. C'est une idée brillante, et le scénario de Russell T Davies l'a rendue très vivante et crédible.

En tant qu'actrice, qu'est-ce qui vous a donné envie de faire Years And Years ?

Emma Thompson : L'écriture est incroyable, extraordinaire, brillante et effrayante. La tension monte lentement, puis des choses terribles arrivent et on peut voir comment tout le monde a fini là où ils sont, et à quel point c'est difficile de faire marche arrière.

Comment vous êtes-vous préparée pour le rôle de Vivienne Rook ? Vous êtes-vous inspirée de personnalités connues ?

Emma Thompson : Il n'y en avait pas vraiment besoin, car tout était déjà partout. Ce qu'il y a d'intelligent à propos de Vivienne, en termes de création, c'est qu'elle présente comme cette femme d'affaire terre-à-terre, ordinaire, qui veut le meilleur pour tout le monde et qui est passionnée à l'idée d'aider des gens ordinaires. Bien évidemment, elle n'est pas comme cela du tout, elle est bien plus sinistre et assoiffée de pouvoir.

L'humour fait-il parti intégrante de votre personnage ?

Emma Thompson : Oui absolument. J'ai essayé de la rendre aussi drôle, charmante et pleine d'autodérision que possible, parce que l'on doit comprendre qu'elle attire les votes. Mais elle se transforme en monstre. Si on lui donne du temps d'antenne, elle en tire le maximum parce que le public trouve cela beaucoup plus facile de haïr et de discriminer que d'inclure ou de ressentir de la compassion envers ceux qu'ils ne connaissent pas. C'est très facile de faire peur aux gens pour inspirer la haine, c'est déjà arrivé maintes et maintes fois.

Selon vous, que retiendra le public de cette série ?

Emma Thompson : Il y a toujours de l'espoir, car c'est une histoire sur des êtres humains, donc à chaque fois que l'on traverse un moment sombre, on sait que le seul moyen d'en sortir est de s'améliorer, donc tout va s'améliorer. J'espère que cette série lancera le débat, car il aborde des sujets dont on doit parler de nos jours.

Un souvenir de tournage que vous souhaitez partager ?

Emma Thompson : C'était une super expérience. Le réalisateur Simon Cellan Jones permet beaucoup de collaboration et aime que ses collègues apportent leur propre énergie, et tout le casting était génial.

C'était une équipe adorable, des équipes maquillage jusqu'aux tenues, tout le monde s'intégrait parfaitement. Et cela était rendu possible par une équipe fantastique qui savait exactement ce qu'elle voulait et ce qu'elle faisait.

Qu'est-ce qui vous a donné envie de jouer ce rôle ?

Russell Tovey : Russell T Davies. J'aime sa façon d'écrire ses dialogues, et sa capacité à nous faire passer du rire aux larmes. J'aimais le concept, au début j'étais désorienté mais je me suis dit que c'était bien, de ne pas être très clair tout en sachant que l'on peut faire confiance à celui qui l'écrit.

Présentez-nous votre personnage dans la série.

Russell Tovey : Quand on rencontre Daniel, il a tout juste 30 ans, son frère est son meilleur ami, c'est un homme bien, il est gay et marié. Son travail est de loger des gens qui sortent de prison, ainsi que des réfugiés et des immigrants. C'est un homme bon mais qui s'ennuie un peu dans sa vie sans s'en rendre compte. C'est quand il rencontre Viktor qu'il réalise à quel point il s'ennuie et à quel point la vie peut être excitante.

Que pensez-vous du monde que Russell T Davies a montré dans cette série ?

Russell Tovey : Il est terrifiant, mais c'est notre monde, il n'a pas l'air très éloigné du notre. Ma génération a eu la chance de ne pas avoir été affectée par grand-chose, mais dans le monde créé par Russell T Davies, tout va de travers. Tous les jours le monde change autour de nous.

Il y a des scènes très touchantes et très drôles ; quelle est celle que vous avez préféré tourner ?

Russell Tovey : J'ai aimé être avec cette famille, et les scènes qui permettent de se plonger dans la dynamique de cette vie de famille. Le casting était très proche et s'aimait beaucoup, on a eu beaucoup de chances d'avoir pu faire cette série.

Selon vous, que pensera le public de Daniel et de la famille Lyons en général ?

Russell Tovey : J'espère qu'ils pourront projeter leurs propres vies de famille sur celle des Lyons et qu'ils s'y attacheront. C'est un drame familial qui se déroule à Manchester, et qui parle de ce qu'il se passe dans le monde. On espère que le public se connectera avec tous les membres de la famille et auront envie de vivre avec eux.

Years And Years est disponible seulement sur myCANAL