The Big Bang Theory : l’impact de la série sur l’univers des sitcoms

Posté par La rédaction de CANAL + le 8 Février 2019
La saison 12 de The Big Bang Theory, disponible en US+24 sur myCANAL, a marqué d’une pierre blanche l’histoire de la sitcom. La série détient de nombreux records : 12 saisons, 50 récompenses sur 200 nominations, des salaires avoisinant les 1 million de dollars par comédien et par épisode, elle a marqué un tournant. Itinéraire d’un succès.

C’est en 2007 que les protagonistes de The Big Bang Theory arrivent sur CBS. Sheldon, Lenny, Penny, Howard, Raj, Amy et Bernadette forment les 7 personnages un peu barrés, amis et (presque) 100% geek de la série. Leonard et Sheldon travaillent à Cal Tech à Pasadena et passent l’essentiel de leurs journées avec Raj et Howard. Les quatre hommes sont des scientifiques surdoués qui partagent entre eux une passion pour les sciences, les nouvelles technologies ou encore la culture geek et forment un quatuor très soudé jusqu’à l’arrivée de Penny, la voisine, toute nouvelle dans l’immeuble. La série peut commencer… 

Des personnages inhabituels

The Big Bang Theory créée par Chuck Lorre et Bill Prady arrive peu après un âge d’or de la sitcom américaine, qui a offert au public les indétrônables Friends, suivi de That’ 70s Show et un peu plus tard How I Met Your Mother. La sitcom présente souvent une bande de potes, proches, très cool à leur manière, parfois séducteurs, charismatiques. La différence de The Big Bang Theory est de mettre en avant celles et ceux que l’on voit moins. Les nerds, les geeks, des scientifiques ultra qualifiés. Auparavant, un seul personnage dit « geek » pouvait apparaître mais rarement plusieurs. Ce coup de projecteur a été réussi et l’impact fut important sur le public. Il a permis de déconstruire beaucoup de clichés sur les passionnés des études, des nouvelles technologies et de la pop culture. Un air nouveau souffle alors sur la sitcom. 

Une ode à la pop culture

En dehors de ses personnages ultra attachants et aux personnalités hautes en couleurs, The Big Bang Theory s’est démarquée par l’intelligence de son propos, de ses références éminemment pop culture. Beaucoup de fans ont pu trouver leur compte en termes de références de Star Wars à l’acteur Leonard Nimoy en passant par Battlestar Galactica… Chuck Lorre s’est pourtant défendu de ne s’adresser qu’aux geeks. En effet, le créateur de la série a surtout affirmé vouloir parler de 4 gars dans un appartement, surdoués dans leur travail mais particulièrement inadaptés dans les choses du quotidien. Outre la pop culture, la série n’a jamais oublié de parler d’une kyrielle de disciplines, souvent peu évoquées dans les sitcoms comme la philosophie, l’éthique scientifique, la sociologie ou encore la psychanalyse. 


La série aura effectivement réussi son pari puisque The Big Bang Theory aura été un succès absolument énorme avec 279 épisodes au compteur. Un parcours couronné de succès qui s’achève cette année en 2019 après 12 ans de joyeux services. 


Retrouvez la saison 12 de The Big Bang Theory à l’heure US sur myCANAL.