SMILF : 5 bonnes raisons de regarder la série
Posté par La Rédaction CANAL+ le 18 Janvier 2019
À l’occasion de la diffusion en US+24 de la saison 2 inédite de SMILF, sur myCANAL et CANAL+ SÉRIES, voici 5 bonnes raisons de vous plonger dans l’univers original et déjanté de Frankie Shaw.

Un an et demi après son lancement, SMILF reprend du service pour une deuxième saison, toujours plus fraîche et dans l'air du temps. Au cas où vous seriez passés à côté de cette pépite série, ces 5 arguments devraient vous convaincre…

Une héroïne moderne et attachante

SMILF raconte l’histoire de Bridgette (Frankie Shaw), une jeune femme qui vit dans un deux pièces minable de Brighton. Elle jongle entre ses préoccupations de mère célibataire, avec son fils Larry, son travail de tutrice pour famille riche, son souhait de devenir actrice et des rencards pas toujours fameux. Résultat : une héroïne drôle, franche, spontanée et touchante ! Difficile de ne pas s’attacher à elle.

Les dialogues sont très drôles

Dans le même esprit que la culte Shameless, SMILF peut compter sur un franc-parler qui ne laisse pas de marbre. Directe, trash, crue, c’est une série aux dialogues vraiment drôles et piquants, réalistes et justes en même temps, qui viennent directement de la plume et la réalisation de son interprète vedette Frankie Shaw. 

Une série pleinement dans l'air du temps

SMILF est totalement ancrée dans son époque. À une heure où les rencontres amoureuses se font via des applications mobiles, où le monde du travail est de plus en plus précaire et où les familles monoparentales se font largement plus nombreuses, la série explore des thèmes actuels et sociaux dans lesquels chacun(e) est susceptible de se retrouver.

C’est inspiré du film du même nom

Le saviez-vous ? La série SMILF est adaptée du court-métrage du même nom, signé Frankie Shaw, couronné par le prix spécial du Jury lors du festival de Sundance en 2015. Une dramédie de 9 minutes à propos de la sexualité, comme n'oublie pas de le rappeler son titre qui est l'acronyme de "Single Mother I'd Like To F*ck" ("mère célibataire que j'aimerais b***er").

 

Le casting

Si Frankie Shaw est la star de SMILF, les comédien(ne)s à qui elle donne la réplique sont tout aussi excellents. À commencer par Rosie O’Donnell qui prête ses traits à la mère de Bridgette, Tutu. Le cast compte également une certaine Connie Britton dans le rôle d’Ally, la patronne de Bridgette, mais aussi Samara Weaving (Nelson Rose), Miguel Gomez (Rafi), Raven Goodwin (Eliza) et Bodega Bamz (Carlos).

Retrouvez la saison 2 inédite de SMILF dès le 21 janvier, dès le lendemain de la diffusion américaine, sur myCANAL et CANAL+ SÉRIES.