Preacher (OCS) : les moments les plus WTF de la série

Posté par La rédaction de CANAL+ le 17 Juillet 2019
La saison 4 de Preacher arrive sur OCS à l’heure US en août, et en plus de retrouver ses personnages timbrés, il est temps de se remémorer les moments les plus WTF de la série.

La ville de la première saison est complètement détruite

La première saison de Preacher a eu son lot de moments particuliers (l’explosion de Tom Cruise à la télévision, toutes les scènes avec le vampire Cassidy, ou encore les paroles de Jesse qui se transforment en ordres), mais le dernier épisode a offert aux fans une séquence incroyable où Annville, lieu où se déroule l’intrigue, est rayée de la map en une seule explosion. Avec tous ses habitants. De quoi bien lancer les aventures de Jesse, Tulip et Cassidy, et de mettre les fans dans le bain.

Arseface

Oui, Preacher possède un personnage avec cette tête. Mais au début de la série, il a un visage tout à fait normal, c’est une histoire tragique avec sa petite-amie qui l’a transformé. Après le suicide de cette dernière, il tente de se tuer lui aussi avec un fusil, mais se rate… Et se retrouve avec ce visage. Il est ensuite envoyé en Enfer par la seule volonté de Jesse, et il y rencontre Hitler.

Dieu…

Dieu a complètement abandonné les humains comme on le découvre dans la première saison et a même quitté le Paradis. Il se retrouve sur Terre… Sous un costume de Dalmatien. Oui. Il se cache de Jesse, qui est à sa recherche depuis la saison 1, et croise la route de Tulip pour lui donner une mission.

Les nazis débarquent

Hitler se trouve en Enfer, et croise la route de Arseface, les deux parviennent à s’échapper et se retrouve sur Terre. Hitler se retrouve donc vivant en 2019. Il commence même un job sous le nom de David Hitler, un expert des sandwichs, et devient aussi employé du mois. Ça ne s’invente pas. Mais évidemment, sur son temps libre il prévoit de relancer un nouveau Reich. Parmi ses suiveurs Nazis, il y en a même un qui porte une casquette MAGA (Make America Great Again), le slogan de Donald Trump.

Le diable

Ici, c’est plus une interaction avec Arseface qui est WTF, plus qu’autre chose. Ce dernier s’est donné pour mission de… Dire au Diable qu’il était une mauvaise personne. Voilà, Preacher ose jeter un pavé dans la mare en disant que le Diable est quelqu’un de mauvais. On ne s’en remet toujours pas.

Retrouvez la saison 4 de Preacher à l'heure US sur OCS disponible avec CANAL+