Les Ombres Rouges : 5 bonnes raisons de regarder la série

Posté par La Rédaction de C8 le 6 Mars 2019
Le 12 mars prochain, C8 lancera sa nouvelle série, Les Ombres Rouges. Si vous n’êtes pas encore décidé à la regarder, voici 5 bonnes raisons pour vous laisser convaincre !
1 – Une intrigue prenante

Avec Les Ombres Rouges, il ne faut s’attendre à aucun temps mort. La série de C8 va vous tenir en haleine tout au long de ses 6 épisodes, notamment grâce à des twists inattendus. Le synopsis initial a déjà de quoi intriguer : une enfant de 5 ans qui est enlevée et réapparaît 25 ans plus tard sans se souvenir de rien, son retour faisant ressortir de vieux secrets de famille enfouis. Et ce n’est que le début !

2 – Des personnages complexes

La famille Garnier est loin de la famille modèle. Chacun des membres a son petit secret et les apparences sont déconstruites à partir du moment où Aurore pense avoir retrouvé Clara. Les personnages ne sont ni tout blanc, ni tout noir et ce sont notamment des protagonistes féminins forts mis en avant, avec Aurore (Nadia Farès) et Clara (Manon Azem).

3 – Une histoire de famille

Si la série est basée sur une enquête policière et notamment le retour possible de Clara, c’est avant tout une histoire de famille. Au fil des six épisodes, on explore la vie et les relations de la famille Garnier, découvrant un à un les secrets gardés de chacun. Une idée renchérit par Antoine Duléry (Jacques Garnier) qui a déclaré : « J'en ai tenu beaucoup de rôles dans les séries policières, et là c'est autre chose, c'est plus intéressant. C'est du drame familial, c'est des secrets ». Les fans de séries familiales, telles que Revenge ou encore Bloodline, devraient alors trouver leur compte en regardant Les Ombres Rouges.

4 – Un visuel très soigné

Tournée à Cassis, la série transporte le téléspectateur dans un décor de rêve, notamment avec la villa de la famille Garnier, au centre de l’intrigue. C’était essentiel pour la productrice Cécile Grenouillet d’offrir un visuel impeccable, se rapprochant plus des séries récentes que des anciennes sagas de l’été. Ce cadre idyllique choisi pour raconter l’histoire vient directement clasher avec les parts d’ombres de la famille Garnier.

5 – Un casting de choix

Enfin, Les Ombres Rouges est avant tout un très bon casting, portée notamment par Manon Azem (Section de Recherches), dont le personnage, Clara, prend de l’ampleur au fil des épisodes. On y retrouve aussi l’excellente Nadia Farès (Marseille), Raphaël Lenglet (Candice Renoir), Antoine Duléry (Camping), Lannick Gautry (Le Mystère du Lac) ou encore André Oumansky (Babel) en chef de famille tyrannique.

Rendez-vous dès le 12 mars pour découvrir les deux premiers épisodes des Ombres Rouges sur C8.