L'Amie Prodigieuse : enfin une date pour cette adaptation très attendue !
Posté par Philippe COUSSIN-GRUDZINSKI

L'adaptation de L'Amie prodigieuse, la saga d'Elena Ferrante traduite en 42 langues et vendue à 10 millions d'exemplaires, arrive le 13 décembre sur CANAL+ et myCANAL. Et comment adapte-t-on un tel succès ? Eléments de réponse.

Les fans peuvent se rassurer, c'est Elena Ferrante elle-même qui a choisi le réalisateur, Saverio Costanzo. Il explique : "J'avais lu les livres, je n'aurais jamais imaginé les mettre en images mais quand on me l'a proposé je n'est pas hésité une seconde." Et ils ont l'air d'être sur la même longueur d'onde : "Dès les premiers livres de Elena Ferrante, j'ai senti que nous avions en commun la recherche obstinée d'une vérité dramaturgique. (...) En tant que réalisateur, je partais d'une matrice tellement cohérente que l'adaptation a été facile. C'est comme des chaussures que vous enfilez et qui vous maintiennent solidement parterre" Voilà de quoi nous donner encore plus envie... 

Et comment se sont passés les échanges entre Elena Ferrante et le réalisateur ? Par mail, parce qu'Elena Ferrante tient à ne pas dévoiler son identité. "On ne peut pas vous dire qui c'est mais en réalité elle a été très proche du projet et, dès le début, elle a surveillé." raconte Francesco Piccolo, scénariste de la série. Au point de devenir monomaniaque ? Pas tout à fait. Elena Ferrante a fait confiance au réalisateur de la série, notamment pour le casting des 4 actrices, toutes fantastiques, qui incarnent Lila et Elena enfants et Lila et Elena adultes. Elle déclare : “En général, les images que j’ai à l’esprit sont changeantes. Tantôt hyperprécises, tantôt floues, donc j’aurais passé mon temps à courir derrière les incarnations les plus diverses. C’est pourquoi, de mon point de vue, c’est une bonne chose que l’auteur n’exerce pas de droit de veto. Le réalisateur doit construire son œuvre, monter son spectacle, dans la plus grande liberté.”

Le nombre de saisons correspondra au nombre de tomes, soit 4 saisons de 8 épisodes. Quant au décor, il s'agit d'une reconstitution du Naples des années 50, construit spécialement pour retrouver l'ambiance typique des romans de l'auteure. Tournée en italien, toujours pour être au plus près de l'oeuvre, la série fait la part belle à l'exception culturelle européenne et sent franchement l'Italie... Elle a d'ailleurs été présentée à la Mostra de Venise en septembre dernier. 

Bref, dès les premières minutes, il se peut que vous ayez l'impression d'être catapultés dans les pages de l'oeuvre d'Elena Ferrante... Décollage pour Naples prévu dès le 13 décembre sur CANAL+ et myCANAL.