HP : une série bien fêlée.

Un coup de blues après le génial final d'Hippocrate ? Pas grave, le docteur myCANAL est là pour vous faire revenir à l'hôpital. Et pas n'importe quel hôpital, un hôpital psychiatrique. La série "HP" (OCS), de Sarah Santamaria-Martens et Angela Soupe suit les premiers pas en psychiatrie de la jeune interne Sheila, à la vie déjà si bien rangée (et allez, disons le, un poil chiante). Et c'est à mourir de rire. 

Tout y est : les personnages sont absolument géniaux, à commencer par Sheila (Tiphaine Daviot), la jeune interne pète-sec déjà vieille, qui ne comprend pas vraiment ce qui lui arrive dès son premier jour de stage. Son co-interne, Jimmy, interprété par Raphaël Quenard, est une révélation totale, tant il joue parfaitement le rôle de l'interne aussi queutard que barré. Leur boss (Marie Sohna Conde) excelle dans le registre du médecin froid et méprisant... mais qui a quand même aussi un grain. Ces personnages principaux ne seraient rien sans leurs patients. Et quels patients ! 

Entre la bourgeoise fêlée qui se prend tellement pour Beyoncé qu'elle est persuadée qu'on l'attend à LA pour sa tournée et qui refuse de parler Français et le King, qui exige qu'on se prosterne devant lui pour lui dire bonjour et qui montre ses attributs masculins à toute personne se présentant à lui (Il faut voir la tête de l'interne pète-sec chiante quand c'est le cas... délectation!), on ne sait où donner de la tête. Jusqu'à ce que Jimmy ait la bonne idée d'introduire un tigre à l'hôpital. Oui oui, un tigre. Comme ça. Pour le plaisir de voir des patients halluciner... 

Au delà du cast et des situations, l'écriture est d'une grande justesse, les vannes pleuvent, mais sans jamais tomber dans la caricature, si bien qu'on y croit vraiment, et que, derrière la blague, on finit par se poser la question de la normalité, de la relativiser, et de se demander si, par hasard, on ne serait pas un peu tous timbrés. 

Actuellement sur myCANAL.