False Flag : tout ce qu’il faut savoir avant le lancement de la saison 2

Posté par La Rédaction CANAL+ le 25 Février 2019
Lancée au début de l’année 2016 sur CANAL+, la série israélienne False Flag s’est imposée comme un thriller diablement efficace. À l’occasion du lancement de la saison 2, on revient sur les grandes lignes du premier volet.

Venue tout droit d’Israël, la série False Flag a été créée par Amit Cohen et Maria Feldman. Succès critique et public, elle met en scène l’enlèvement du ministre de la défense iranien, dans un hôtel de Moscou. Cinq individus lambdas, résidant à Tel-Aviv, se retrouvent désignés comme étant les auteurs de l’enlèvement. Les vies de Ben Raphael (Ishai Golan), Emma Lipman (Orna Salinger), Sean Tilson (Angel Bonanni), Natalie Elfassia (Magi Azarzar) et Asia Brinditch (Ania Burkstein) basculent en un instant.

L’inspecteur Eytan Koppel (Mickey Leon) du Shin Beth, le service de sécurité intérieur israélien, est chargé d’enquêter sur les suspects. Il doit déterminer si ces cinq personnes ont agi pour le compte d’une nation hostile à Israël, dans le cadre d’un « false flag ». Un « false flag » est une « fausse bannière » et désigne des opérations secrètes visant à tromper l’ennemi par des signes de reconnaissance.

Au fil de l’enquête, des révélations sont faites, des secrets éclatent au grand jour, et ils s’avèrent tout sauf innocents. Si Sean parvient à s’échapper à la fin de la saison 1, Benny, Emma, Asia et Natalie sont eux arrêtés et extradés vers la Russie.

La deuxième saison de False Flag mettra en scène une nouvelle intrigue. L’oléoduc entre Israël et la Turquie explose lors de la cérémonie d’inauguration, à la suite de quoi trois israéliens sont suspectés. Leurs familles ne se doutent de rien jusqu’au jour où l’affaire éclate. Et là encore, leurs vies basculent à jamais.

Retrouvez False Flag bientôt sur myCANAL et CANAL+.