Engrenages, un cas d’école en matière d’écriture

Le podcast CANAL+ consacré à Engrenages rappelle que l’histoire de l’écriture de la série correspond exactement à l’histoire récente de la fiction française et a toujours évolué avec son temps.
Posté par Création Originale

La série, qui a démarré en 2005, a toujours été ancrée dans son époque. Comme le rappelle Vera Peltekian, chef de projet fiction CANAL+, Engrenages est « un témoin très fort de l’évolution des méthodes d’écriture en France ».

Chaque scénariste en chef a travaillé selon ses propres métodes. 
 

Après une première saison écrite par Guy-Patrick Sainderichin, Virginie Brac reprend le flambeau. La scénariste travaille main dans la main avec le directeur littéraire Thierry Depambour et Éric de Barahir, commissaire et coauteur, qui apporte non seulement son expertise, mais aussi les histoires qu’il a vécues sur le terrain.

Pas question de réfléchir à vingt dans une « writers’ room » à l’américaine : Virginie Brac préfère travailler à deux ou trois, à la scandinave.
 

C’est ensuite Anne Landois (photo) qui prend le relais, en suivant à peu près les mêmes méthodes que Virginie Brac. Mais à la saison 4, l’équipe, plus étoffée, avec de nombreux auteurs, se trouve « confrontée aux limites du modèle ».

En cas de doute sur un point du scénario, les réalisateurs ne savent plus à qui s’adresser. On se rend compte qu’il faut quelqu’un pour coordonner le travail, servir de pivot entre le plateau et la production, et devenir la « mémoire de la série »
 

Anne Landois devient donc showrunner. Et change de nouveau de méthode d’écriture à la saison 5. Avec le scénariste Simon Jablonka, au lieu d’écrire chaque épisode un par un, elle rédige un document très détaillé, fruit de longs mois de travail, qui contient toutes les arches narratives. 
 

Marine Francou (ci-dessus, ici avec le réalisateur Jean-Philippe Amar), qui a dirigé l’écriture de la saison 7, suit encore une autre méthode, travaillant sur l’arche avec quatre scénaristes.

Les auteurs se réunissent presque tous les jours pour confronter leurs idées, à l’oral, avant de travailler épisode par épisode : « On se lance dans un récit et on voit tout de suite si ça éveille de l’intérêt chez les autres »

Autant de méthodes différentes, qui ont finalement toutes fait leurs preuves en leur temps : le travail en équipe est primordial. 
 

Engrenages : histoire d’une série française, 7 podcasts de 15 minutes à écouter sur myCANAL et les applications de podcasts.