Engrenages, la série policière qui a révolutionné le genre en France

Dans le premier épisode du podcast de CANAL+ consacré  Engrenages, à écouter dès maintenant, on revient sur la genèse de la série, qui a constitué un électrochoc en France.
Posté par Olympe Meissonnier

Quand Engrenages, première Création Originale de CANAL+, débarque en 2005, le paysage télévisuel français n’a alors rien à voir avec ce qu’il est aujourd’hui. CANAL+ n’en est d'ailleurs qu’à ses balbutiements en ce qui concerne la fiction.

En termes de séries policières, ce sont les commissaires Navarro ou Lescaut qui font la loi. Plus globalement, « les séries françaises, c’était une forme de désert. On avait des choses loin des standards internationaux », rappelle Olivier Joyard, critique aux Inrocks.
 

Engrenages se veut différente, et cherche à se démarquer des productions des autres chaînes.

L’une des grandes nouveautés, c’est la volonté de faire une série « feuilletonnante », dont l’histoire et les personnages évoluent au fil du temps. Pas question de régler une affaire en un seul épisode !

Autre particularité : on réfléchit en termes de saisons, ce qui est alors très inhabituel. 
 

Ses modèles ? Ils sont à chercher de l’autre côté de l’Atlantique.

Fabrice de la Patellière, directeur de la fiction de CANAL+, remet les choses dans leur contexte : « Aux États-Unis, la série commençait à être ce phénomène extraordinaire. C’est l’époque des premières grandes séries de HBO, des Sopranos, de Six Feet Under, et nous étions très fascinés par ça. »

Si les séries US connaissent un nouvel âge d’or à la fin des années 90, en France, on est un peu à la traîne… 
 

Engrenages adopte alors une liberté de ton inédite, très excitante selon l’actrice Caroline Proust (Laure Berthaud), qui raconte : « On avait la sensation d’être des pionniers. » Ainsi qu’une approche ultra réaliste, forcément sombre, aidée par des consultants police/justice.

Une noirceur qui contraste fortement avec les productions de l’époque. Comme PJ, une bonne série selon Olivier Joyard, mais d’un réalisme un peu édulcoré.

L’arrivée d’Engrenages, « qui nous parle de la société française d’une manière nouvelle » selon le critique, et qui «couvre tout le spectre politique et institutionnel en France», constitue un choc.

Dès lors, il y aura un avant et un après Engrenages
 

Engrenages, histoire d’une série française, premier épisode du podcast à écouter sur myCANAL et les applications de podcasts.