City on a Hill : le grand retour de Kevin Bacon

Posté par La rédaction de CANAL + le 15 Juillet 2019
Boston en série vous manquait ? City on a Hill disponible sur CANAL+, devrait vous conquérir en un ou deux épisodes. Produite par Ben Affleck et Matt Damon, la série met en scène Kevin Bacon et Aldis Hodge dans une enquête minutieuse sur le système judiciaire de la ville. Retour sur le grand come back de l’acteur Kevin Bacon.

De Footloose en passant par Mystic River ou encore Crazy Stupid Love, Kevin Bacon n’a pas fait des séries son terrain de jeu principal mais le cinéma a été une source de succès importante pour l’acteur. Projeté dès la vingtaine dans les années 80 dans le rang des « heathrobs » les plus courus d’Hollywood comme Rob Lowe ou Charlie Sheen, Kevin Bacon est Ren dans Footloose, le rebelle without a cause mais qui danse comme un dieu. Une carrière est lancée.

Grosse production mais second rôle ?

L’acteur ne s’enferme pas dedans et compte s’affirmer comme un acteur sérieux. Et cela ne traîne pas, Kevin Bacon se fait une place dans les plus grosses productions des années 90 de JFK (1991, Oliver Stone) à Apollo 13 (1995, Ron Howard). Toujours bon second, il reste cependant une valeur sûre du cinéma, excellant dans les rôles d’arrivistes ou de politicien véreux.

Cependant, l’acteur peine à décrocher le rôle d’une vie et poursuit les rôles exigeants mais relayés au second plan, au profit d’acteurs très bankable à l’instar de Tom Hanks ou encore Kevin Costner. Mais dès 2003, un film va relancer la machine Kevin Bacon pour un temps.

Une carrière en dents de scie

Kevin Bacon va trouver un rôle à sa mesure grâce à Clint Eastwood. En 2003 sort Mystic River, drame policier où se mêlent thriller, affaires de famille et souvenirs d’enfance. Le casting est impeccable : Sean Penn, Tim Robbins et bien sûr Kevin Bacon. Ce dernier incarne Sean, un flic qui enquête sur la disparition de la fille du personnage incarné par Sean Penn. Un rôle complexe, sombre à plusieurs couches qui révèle tout le talent de Kevin Bacon. Certes, il ne remportera pas d’Oscar, à la différence de ses deux comparses Sean Penn ou Tim Robbins. Mais Kevin Bacon revient dans les grâces d’Hollywood avec un cinéma d’auteur qui convient bien à l’acteur.

Par la suite, l’acteur enchainera petits films, petits bides aussi, mais également les grosses productions comme X-Men ou les comédies comme la parfaite Crazy, Stupid, Love. En 2013, il est le premier rôle de Following mais cette série reste encore inconnue pour beaucoup. En 2016, il débarque dans I Love Dick qui ne connaîtra qu’une saison.

City on a Hill : le retour au premier rang grâce aux séries

Boston, ville d’origine de Matt Damon et Ben Affleck, récurrente dans leur œuvre est le théâtre d’une véritable enquête fine et haletante dans les arcanes du système de la justice pénale dans City on a Hill. L’action se passe dans le Boston de 1992, un meurtre est commis par un blanc mais un noir est accusé d’avoir tué la victime. Dans une ville où les tensions sont vives, deux flics vont essayer de démêler le vrai du faux.

Kevin Bacon incarne Jackie Rohr, un flic en bout de course, complètement drogué et solitaire qui a gardé ses méthodes d’antan plus du tout adaptées au système actuel. La série City on a Hill signe le retour de Kevin Bacon à un rôle d’envergure, exceptionnel. Aux côtés d’Aldis Hodge, les acteurs signent un duo flic/procureur que tout sépare, la vision, l’ambition, dans un Boston gangréné par la corruption. 

La réalisation est signée Michael Cuesta (Six Feet Under, Homeland) et gagne en intensité d’épisode en épisode. Kevin Bacon sert au spectateur un personnage double, ambigu, froid comme l’hiver de Boston mais fascinant. L’acteur a sans doute signé grâce à City on a Hill l’un des meilleurs come-backs de l’année. Pour rester, très certainement, en haut de l’affiche.

Découvrez la saison 1 de City on a Hill sur CANAL+.