Benedict Cumberbatch fait sensation dans la peau de l’attirant et torturé Patrick Melrose

Posté par Alizee Guigliarelli le 30 Janvier 2019
Après Sherlock Holmes et Dr Strange, Benedict Cumberbatch s’attaque maintenant à "Patrick Melrose", dandy séduisant, à l’humour pince-sans-rire, mais surtout un homme alcoolique et addict aux drogues dures.

La mini-série télévisée britannique Patrick Melrose, adaptée des romans semi-autobiographiques d'Edward St. Aubyndu, raconte l’histoire d’un aristocrate anglais narcissique qui tente de faire face aux démons de son enfance, passée entre maltraitances par un père tyrannique et une mère alcoolique.
 
Alors qu’il espère se sevrer, Patrick apprend la mort de son père, à New York où il se rend. Ces retrouvailles posthumes avec ce père qui fut son violeur vont être le prélude à une fracassante odyssée vers la résilience.
Errance et dépression, enfer et rédemption... Avec le héros autodestructeur de sa série de romans semi-autobiographiques (dont LE GOÛT DE LA MÈRE, prix Femina étranger en 2007) Edward St Aubyn a connu un grand succès en Grande-Bretagne au début des années 2000. Dans l’adaptation qu’en livre aujourd’hui David Nicholls (LOIN DE LA FOULE DÉCHAÎNÉE, UN JOUR), on retrouve ce qui faisait le sel des romans : un humour ravageur et un tableau sans compromis de la haute société anglaise de la fin du XXème siècle. Mention spéciale aussi à Hugo Weaving (MATRIX, LE HOBBIT), glaçant dans le rôle de David Melrose, le père impunément abuseur et abusif.

Patrick Melrose, bientôt sur CANAL+ et myCANAL