Uruguay-France : les notes des Bleus
Posté par Pierre Ménès le 6 Juillet 2018

Lloris (7) : Une très bonne sortie dans les pieds en début de match et surtout un arrêt décisif et capital sur une tête de Caceres. Pour le reste, ce n'était pas très compliqué mais il a été décisif quand il le fallait, dans un moment clé. On ne demande rien d'autre à un gardien de haut niveau.

Pavard (7) : Les matchs se suivent et se ressemblent pour le jeune défenseur de Stuttgart. Il a été très courageux défensivement et il a également essayé d'apporter quelque chose offensivement. C'est un joueur extrêmement intéressant qui ne devrait pas rester longtemps en Allemagne, ou du moins à Stuttgart...

Varane (8) : J'ai longtemps réclamé qu'il devienne un vrai patron dans cette équipe, qu'il ne se contente pas de subir les événements. C'est chose faite depuis la rencontre face à l'Argentine. Il a fait preuve d'autorité et a été absolument impérial dans le jeu aérien, défensivement mais aussi offensivement puisqu'il a ouvert le score d'une splendide tête décroisée. Il a régné en maître sur le match. Très grande performance du défenseur du Real Madrid.

Umtiti (6) : Il s'est rendu coupable de deux grosses étourderies qui ternissent un petit peu un tableau plus que correct dans l'ensemble. Il s'est beaucoup battu et a fait preuve de courage alors qu'il semblait souffrir du genou. J'espère qu'il sera à 100% pour la demi-finale.

Hernandez (6) : Un début de match très difficile avec des ballons perdus et des courses uruguayennes dans son dos. Mais plus le match a avancé, plus il a pris la dimension de la partie. Il a beaucoup mieux terminé qu'il n'a commencé.

Kanté (8) : Un match sur mesure pour lui avec beaucoup de duels au milieu. Avec son punch et sa vitesse d'intervention, il s'est complètement imposé dans cette zone. Il a beaucoup combiné avec Pogba qui était très proche de lui. Une très grande performance.

Pogba (8) : Une première période correcte voire bonne et une deuxième mi-temps absolument étincelante. On a surtout vu un Pogba combatif, défendant avec hargne. Sa maîtrise technique a beaucoup énervé les Uruguayens.

Tolisso (7) : Didier Deschamps ne lui avait pourtant pas fait un cadeau en l'alignant côté gauche. Sans évidemment avoir son rendement maximal, il s'est très bien acquitté de sa tâche. J'ai beaucoup apprécié son calme même s'il a été bien secoué par ses adversaires. Il a vraiment apporté sa pierre à l'édifice dans ce match.

Griezmann (7) : Un match paradoxal parce qu'il a quasiment tout raté en première période à part sa passe décisive pour Varane sur coup franc. Le début de la deuxième période n'a pas été beaucoup plus brillant, jusqu'à ce qu'il marque son but sur une énorme faute de main de Muslera. À partir de là, on a enfin retrouvé le Griezmann qu'on connait, actif et précis techniquement. On peut espérer que ce match lui serve de déclic pour la demi-finale.

Mbappé (7) : On peut lui reprocher une occasion loupée de la tête alors qu'il avait certainement le temps de contrôler le ballon. On peut également mettre en lumière sa simulation qui lui a coûté un carton jaune. Mais pour le reste, à chaque fois qu'il a pris le ballon, il a mis la misère aux Uruguayens et notamment à Laxalt, pourtant très rapide. Dans un contexte évidemment beaucoup plus difficile que contre l'Argentine, il a confirmé que c'était un grand.

Giroud (7) : Il a vraiment fait un gros match. Il s'est sacrifié avec beaucoup d'intelligence, il est moins resté dans l'axe que d'ordinaire pour écarteler la défense centrale de la Celeste. Et pourtant, il a été agressé par Gimenez dès le coup d'envoi. C'était un match contre une équipe de combat et il a fait ce qui fallait pour l'équipe de France.

Les remplaçants ont trop peu joué pour être notés, on peut simplement constater que Nzonzi s'est mis au niveau de ses coéquipiers dès son entrée.

Pierrot