Une fin de Lyon
Posté par Pierre Ménès le 20 Janvier 2019

On a ouvert les hostilités de ce dimanche avec un Rennes-Montpellier décevant en première période et vraiment chouette en seconde. Les deux équipes ont touché le poteau, par Mollet côté héraultais et par Ben Arfa (deux fois) côté breton. Le Stade Rennais a une bonne équipe cette année, mais elle a un problème : ce déficit au poste d’avant-centre qui l’empêche de viser plus haut. A part ça, j’avoue que je n’ai pas bien compris pourquoi Aguilar n’avait pas été expulsé pour son pied haut sur Sarr. J’entends ceux qui disent que ce n’est pas intentionnel. Mais bon, quand tu ne maîtrises pas ton geste à ce point et que tu mets littéralement le pied dans la bouche de ton adversaire, volontaire ou pas pour moi ça vaut rouge. 

A 17h, on a eu droit à deux tristes matchs. Un Caen-Marseille assez indigent où l’OM n’aura pour seule satisfaction que de l’avoir emporté sur une tête de Sanson à la réception d’un centre de Strootman. Pour le reste, ce n’était pas vraiment convaincant, d’autant plus que Marseille a joué une demi-heure à onze contre dix après l’expulsion justifiée de Guilbert. Il n’y avait pas beaucoup de liant et rien qui ne présage d’un vrai mieux pour les semaines à venir, lorsque l’opposition va monter, à commencer par vendredi prochain face à Lille. Clairement, Caen n’a rien montré sur ce match et après deux années où les Normands se sont miraculeusement sauvés, j’ai bien peur que cette fois, ce soit la bonne (ou la mauvaise selon la façon dont on se place).

Pas grand-chose à raconter sur Angers-Nantes, un match de National 2 en terme de niveau technique, parsemé de rares occases. Pour une fois, l’arbitre s’est bien servi de la VAR pour annuler un but de Bahoken hors jeu et ne pas accorder un penalty au SCO. Fulgini a offert la victoire à son équipe au bout du temps additionnel en trompant un Diego Carlos qu’on a connu plus inspiré sur le plan défensif. C’est la troisième défaite consécutive 1-0 des Canaris. Sala est parti, Vahid n’est pas content… Je pense qu’on n’a pas fini d’entendre parler du FC Nantes cette saison, mais surtout côté coulisses…

Un débat sans fin

Et puis en soirée, on a eu droit à un magnifique derby pour clore cette 21e journée. Un derby joué dans une très belle ambiance, avec un superbe tifo des supporters stéphanois, sans message haineux ni agressivité envers l’adversaire et ses supporters. Fekir a bien reçu deux ou trois boulettes de papier mais on a tellement vu pire par le passé que je tenais à féliciter les supporters des Verts de leur comportement - sous réserve d’une sortie de stade tranquille, bien évidemment.

Le match a été très intéressant, avec des Stéphanois qui menaient au score au repos grâce à une jolie tête décroisée d’Hamouma sur un bon centre de Silva. Génésio avait aligné Traoré côté droit et Cornet côté gauche, le problème c’est qu’ils ne débordent jamais et que tout le monde se retrouve dans l’entonnoir. En seconde période, Lopes a sauvé son équipe à plusieurs reprises, puis Lyon a d’abord égalisé sur un penalty sifflé pour une main de Perrin, une action sur laquelle le défenseur stéphanois n’a évidemment pas le temps de retirer sa main. Mais c’est un débat sans fin. 

L’OL a ensuite pris l’avantage en toute fin de match avec un magnifique but de la tête de Dembélé suite à un centre de Dubois. Lyon a donc confirmé son double visage cette saison : cette équipe gagne les matchs à enjeu et faute face aux équipes à sa portée. Si les Lyonnais parviennent à corriger ce défaut, ils finiront très tranquillement à la deuxième place de cette Ligue 1. Quoi qu’il en soit, c’était vraiment un bon match et je sur le plateau, on a bien kiffé ce 118e derby. 

Pierrot