Paris prend la main
Posté par Pierre Ménès le 27 Novembre 2017
En dominant assez facilement Toulouse, le PSG a provisoirement pris la tête du classement et oblige ainsi Lyon et Marseille à gagner aujourd’hui. A part ça, Caen et Bastia sont toujours en feu et Bordeaux et Rennes se sont neutralisés.

Marseille, Lyon et Sainté  ne jouant qu’aujourd’hui, ce qui nous intéressait au premier chef en ce début de week-end, c’était la prestation de nos deux équipes engagées en Ligue des Champions. Monaco avait ouvert le bal vendredi soir en l’emportant à Nice sur une « spéciale Monaco », à l’issue d’un match comme trop souvent d’une tristesse inouïe. Mais dont il y a quand même quelque chose à retenir.  

D’abord, l’ASM l’a emporté à 10 contre 11 pendant une mi-temps après l’expulsion justifiée d’Abdennour, qui a confondu le genou de Genevois avec un sac de taekwondo. Ensuite, face à une équipe de Nice trop inconsistante sur le plan offensif - même si le dénommé Amavi continue de faire des merveilles sur son côté gauche et commence à devenir très intéressant- , les Monégasques ont su trouver l’ouverture en fin de match sur une erreur de relance de Gomis bien exploitée par Bernardo Silva. Un succès qui replace les hommes de Jardim au classement. Maintenant il est évident qu’en début de semaine, il faudra montrer tout autre chose à l’Emirates… 

Et puis, on attendait le retour à l’ordinaire du PSG contre Toulouse, après le bon match face à Chelsea. Avec, entre les blessures et les suspensions, pas tant de joueurs valides que ça. Paris a ouvert le score sur sa première frappe après un début de rencontre qu’il avait écrasé, surtout en terme de possession (quasiment 80% à un moment donné) devant une équipe de Toulouse en grosse difficulté.  

Cette ouverture du score est venue conclure un joli mouvement collectif initié par Pastore, relayé d’une talonnade par Ibra et conclue par Rabiot. Le second but est venu d’un petit festival de grande classe du même Pastore, qui a offert à Rabiot son premier doublé en carrière. Et puis on a eu droit à l’habituelle déconcentration des Parisiens, qui a engendré la réduction du score de Ben Yedder. 

Caen, l’incroyable redressement

Alors moi je veux bien que WBY soit en difficulté et que Casanova le laisse sur le banc pour le piquer au vif, mais comment se passer de lui deux matchs de suite sachant qu’il est quasiment le seul à pouvoir marquer dans cette équipe ? Et puis finalement, Thiago Silva a été récompensé de son très net retour en forme depuis un mois en marquant son premier but de la saison en Ligue 1. Au final, le PSG a, de façon purement symbolique, pris la tête du classement. L’OM et l’OL n’ayant pas encore joué, ça n’a évidemment aucune valeur. 

En soirée, Caen a confirmé son incroyable redressement en atomisant Lens à D’Ornano. A l’agonie et derniers du classement à la trêve, les Normands sont aujourd’hui 14e et rien moins que la meilleure équipe des matchs retours. En face, les Lensois ont encore craqué défensivement et leurs supporters ont craqué tout court en envoyant des fumigènes sur le terrain, ce qui a conduit à l’interruption du match.

Franchement, la saison du RC Lens est déjà suffisamment pénible pour ne pas, en plus, avoir à subir ce genre de débordements. Cette équipe qui essaie tant bien que mal de sauver sa peau en Ligue 1 se comporte avec beaucoup de dignité sur le terrain. C’est la moindre des choses d’attendre un comportement équivalent de la part de ces supporters qui d’habitude, se font remarquer de façon bien plus positive.

Dans les autres matchs, on signalera la très bonne prestation de Bordeaux à Rennes. Les joueurs de Sagnol ont globalement dominé des Bretons qui n’ont eu que trois ou quatre occasions, mais toutes très franches. On regrettera simplement que les Bordelais aient fini par égaliser grâce un pénalty imaginaire accordé à Rolan. Enfin Bastia est toujours sur son nuage après sa victoire sur Lille au terme d’un match agréable à suivre, surtout en première mi-temps. C’est le 14e match consécutif sans défaite, toutes compétitions confondues, pour les Corses…

Pierrot