Paris plus fort que les emmerdes
Posté par Pierre Ménès le 2 Novembre 2018

Il faut reconnaître à Paris une faculté certaine à faire abstraction de tous les problèmes qui pourrissent son quotidien. Cette semaine, on a eu droit à Neymar risquant cinq ans de prison en Espagne, Verratti arrêté en état d’ivresse à 3 heures du matin dans la nuit de mardi à mercredi et l’enquête de Mediapart qui révélerait des arrangements entre certains membres éminents de l’UEFA et le PSG. Pour l’instant, ce qu’il faut dire sur ce dernier point qui est évidemment le plus important, c’est que c’est une enquête journalistique et rien d’autre, qui ne débouche sur absolument aucune enquête judiciaire. 

De toute façon, si le PSG venait à être sanctionné par l’UEFA pour des questions de fair play financier, le club attaquerait au niveau de la Cour Européenne de Justice et tout le monde sait que quiconque attaquera le fair play financier est assuré de gagner. Ce qui risque de se passer, c’est que le FPF va exploser. En revanche, sur le terrain Paris n’a pas explosé, Paris a même fait un match d’une grande intensité face à Lille et en cela, a bien préparé le déplacement à Naples la semaine prochaine. 

On attendait un match très offensif entre la première et la troisième attaque de Ligue 1 et finalement, on a vu un match où la défense du LOSC a été souvent héroïque autour d’un très bon Meignan et d’un super Soumaoro. Longtemps les Parisiens ont buté sur la défense et notamment Neymar, qui s’est souvent empêtré dans des enchaînements de dribbles compliqués. Mais les Parisiens récupéraient systématiquement le ballon et si l’on peut avoir un regret sur le match, c’est de voir l’attaque lilloise si brillante depuis le début de saison totalement inexistante hier soir au Parc. Il a fallu une bourde énorme de Kehrer pour que Lille marque sur penalty dans les arrêts de jeu. 

Avant cela, Paris avait ouvert le score sur un but somptueux de Mbappé, son onzième en sept matchs, à la suite d’une passe à une touche de Neymar freinée par Fonte. Neymar qui a alourdi le score après un une-deux avec Mbappé grâce à une frappe elle aussi détournée. C’est donc la 12e victoire consécutive du PSG en Ligue 1, qui a fait de bien moins bons matchs cette saison en l’emportant, ce qui veut dire que Lille a montré sur ce match que c’est une équipe qui mérite sa place au classement.

Pierrot