Paris ne s'en sort pas
Posté par Pierre Ménès le 27 Novembre 2017
Après leur victoire au Parc, les Verts récidivent et sortent le PSG de la Coupe de la Ligue. Les Parisiens viennent de laisser échapper leur premier objectif de la saison. Le moins prestigieux, mais quand même...

Entendons-nous bien : sur l'ensemble d'un match tout de même très décevant, le PSG aurait mérité de se qualifier. Car en 120 minutes, les Verts n'ont eu qu'une seule occase, cette tête d'Aubameyang au deuxième poteau repoussée sur la ligne par la carotide de Chantome. Pour le reste, ils ont défendu et essayé de placer des contres qui n'ont jamais abouti. Et pour cause : Paris a plutôt bien défendu dans ce match, dans le sillage d'une charnière Silva-Sakho satisfaisante.

Le reste du temps, Saint-Etienne a beaucoup subi, sans non plus concéder une pléiade d'occasions. Il y a d'abord eu ce ballon de Bayal récupéré par Ibra qui conduit à ce duel perdu face à Ruffier. Le Suédois aurait pu la lever un peu, mais ce n'est pas aussi mal joué que ça en a l'air à vitesse réelle. Et puis il y a cette occasion incroyable juste avant la mi-temps de la prolongation, avec Lavezzi qui hérite d'un ballon en retrait de Clerc mais envoie un mauvais ballon à Zlatan.

Donc, les deux meilleures occasions parisiennes ne sont pas venues du jeu mais de deux erreurs individuelles assez anormales des Stéphanois. Le problème est surtout venu du milieu de terrain avec des joueurs assez monorythmiques, qui ne font pas la différence. Et puis surtout, je n'ai pas vu un centre potable du match de la part d'Armand, de Lavezzi, de Chantome ou de Jallet. Pas un !

Plein la tronche dans tous les cas

Alors derrière évidemment, Ibra s'agace très vite. Trop vite. Remarquez, avec lui ce n'est pas compliqué. Quand tu ne lui donnes pas le ballon, il t'engueule, et quand tu lui donnes mais qu'il n'est pas bon il t'engueules aussi ! Donc dans tous les cas tu en prends plein la tronche. Après, les tirs-au-but, on connaît tous l'histoire… Tous ceux des Verts ont été très bien tirés, celui de Thiago Silva très mal. La différence est là.

Après, ce match met aussi en lumière le talent d'un Ruffier qui fait à l'évidence partie - sauf visiblement pour Didier Deschamps - des trois meilleurs gardiens français. Lui au moins, a fait un grand match. On a très souvent vu Sainté plus séduisant qu'hier soir, maintenant les circonstances voulaient certainement qu'il en soit ainsi. Pour Paris, ce n'est pas a priori un gros souci. La Coupe de la Ligue n'est que la Coupe de la Ligue.

Mais là où ça coince, c'est qu'Ancelotti n'avait pas fait l'impasse, puisqu'à part dans les buts, il n'a pas du tout fait tourner. C'est donc une pierre de plus dans le jardin du technicien italien, qui continue de ne pas avoir les résultats que le recrutement pharaonique auquel il a eu droit depuis qu'il est au club réclame...

A demain soir pour l'Olympico...

Pierrot