Paris est une vraie équipe

Posté par Pierre Ménès le 12 Février 2019

Pour cette rencontre à Old Trafford, il y avait un vent de pessimisme assez incroyable autour du PSG suite aux forfaits de Neymar et Cavani. J'avoue d'ailleurs avoir partagé ces doutes. Entre les résultats éblouissants de Manchester et le vrai coup de moins bien du PSG depuis la blessure du Brésilien, je pensais que le match serait beaucoup plus difficile ce soir. Pourtant, dès la première période, les Parisiens ont géré l'adversaire, qui ne s'est pas créé d'occasions. Il faut d'ailleurs souligner le marquage individuel exceptionnel de Marquinhos sur Pogba, la sérénité à toute épreuve de Thiago Silva et la métamorphose de Daniel Alves, éblouissant physiquement alors qu'il avait l'air si vieux l'année dernière.

En seconde période, le PSG a continué de poser les bases de sa victoire, tout en profitant des blessures de Martial et de Lingard. Les deux titulaires ont en effet été remplacés par Mata et Alexis Sanchez dont les entrées ont été plus que médiocres. Au milieu de terrain, Verratti, Marquinhos et Dani Alves ont largement remporté la bataille en récupérant tous les ballons. Une domination concrétisée par Kimpembe, qui a ouvert le score d'une volée du gauche sur un corner de Di Maria. Alors, est-ce que le défenseur parisien aurait pu être expulsé lorsqu'il a ceinturé Rashford ? Je réponds oui. Mais Young aurait également pu quitter ses partenaires lorsqu'il a littéralement envoyé Di Maria dans les balustrades. C'est d'ailleurs tout le paradoxe de cet arbitre qui a dégainé des cartons jaunes comme un ouf tout le match et qui a eu un élan de clémence sur ces deux actions.

Quelques minutes seulement après l'ouverture du score, Mbappé a doublé la mise, une nouvelle fois magnifiquement servi par Di Maria. On savait que le match de l'attaquant français serait compliqué puisqu'il était seul devant. Mais à l'arrivée, il a eu trois occasions (je ne compte pas celle où il était hors-jeu en première mi-temps) : sa tête magnifiquement repoussée par De Gea, son but et son petit ballon piqué sorti par le portier mancunien. Il a marqué son 14ème but en Ligue des Champions, ce qui est évidemment énorme à son âge. 

Avec ce résultat, Paris est en ballotage plus que favorable et c'est une très bonne nouvelle. Si jamais le club de la capitale venait à se faire éliminer, ce ne serait plus une remontada mais bien une deconada... On espère maintenant que Lyon fera aussi bien la semaine prochaine contre le Barça.

Pierrot