OL-OM : Une place pour deux
Posté par Pierre Ménès le 17 Décembre 2017

Une défaite ce soir, dans le choc de cette avant dernière journée de Ligue 1 avant la coupure, ne serait synonyme d’aucune conclusion sur la photo finish du podium mais cela pourrait tout de même porter un coup au moral des troupes. Après un début de saison compliqué à tous les niveaux pour les deux clubs, entre la défiance des supporters vis à vis de leur Direction respective, ou les débuts sportifs mitigés voire inquiétants des deux équipes, la confiance semble être revenue d’un côté comme de l’autre. L’OL n’a perdu qu’une seule fois lors de ses onze dernières rencontres de Ligue 1, tandis que l’OM est tout simplement invaincu depuis douze matches. Oubliés les mauvais souvenirs d’un coach rhodanien décrié par son propre clan, oublié aussi le mercato phocéen jugé frileux et inadéquat aux promesses initiales. Au Groupama Stadium de Décines, ce dimanche soir, il s’agit surtout de ne pas retomber dans ses travers. Une défaite et les doutes initiaux pourraient rapidement réapparaitre des deux côtés.

Eliminés de la Coupe de la Ligue cette semaine, l’OL et l’OM pourront se consoler avec un calendrier allégé d’une compétition. Mais la manière de sortir n’a pas été la même avec une déroute lyonnaise et une élimination marseillaise aux penalties plus injuste. Si les joueurs de Génésio, tout du moins les remplaçants pour la grande majorité, ont vu réapparaitre les largesses défensives immenses du début de saison, les hommes de Rudi Garcia peuvent tirer des enseignements positifs du déplacement à Rennes avec le bon match de Mitroglou et la confirmation du retour en forme de Germain.

L’envie d’affirmer sa puissance face à un concurrent direct

Laissés au repos lors de l’élimination en huitièmes de finale de Coupe de la Ligue à Montpellier mercredi (1-4), Anthony Lopes, Marcelo, Jérémy Morel, Fernando Marçal, Lucas Tousart, Nabil Fékir, et Mariano Diaz devraient effectuer leur retour. Une toute autre escouade que celle présentée il y a quelques jours avec notamment la présence de l’indispensable capitaine. Fékir, et ce malgré l’explosion d’Houssem Aouar, reste le baromètre de sa formation avec onze buts et trois passes décisives. Si l’OL parvient à imposer son jeu, sa force offensive semble plus impressionnante que celle de l’OM.

Pour Rudi Garcia et ses joueurs, une interrogation se pose avant de se déplacer à Lyon. Faut-il garder les préceptes qui ont permis au club de redresser la barre au plus fort de la tempête, après une défaite à domicile face à Rennes, ou alors est-ce le moment de faire évoluer l’équipe qui manque encore d’une réelle maitrise lors de ses matches. Le choix que fera Garcia pour composer son équipe, notamment au milieu de terrain, sera scruté et Maxime Lopez serait une option bien plus joueuse que Zambo Anguissa aux côtés de l’inamovible Luiz Gustavo. Après un premier test raté à Monaco (1-6) puis un deuxième prometteur face au PSG (2-2) Marseille a envie de prouver qu’il peut également jouer les pères fouettards. D’autant plus que Monaco commence à retrouver des couleurs et sera certainement plus régulier après la trêve. A Décines ce soir, Lyonnais et Marseillais auront l’objectif de rejoindre l’ASM au classement et également de montrer les muscles face à celui qui sera certainement l’un des seuls concurrents pour le podium.

Emmanuel Trumer