Nantes toujours plus haut
Posté par Pierre Ménès le 27 Novembre 2017
Nantes, grâce à sa victoire contre Caen, continue de surprendre et se retrouve au pied du podium. Une belle performance pour cette équipe interdite de recrutement.

La journée avait commencé vendredi avec un derby de Bretagne remporté de justesse par Rennes, grâce à un but de Pedro Henrique sur un joli débordement de Ntep. Un match difficile pour les Rennais qui ont souffert dans le jeu. Au vu des deux dernières rencontres contre le PSG et le Stade Rennais, on s'aperçoit qu'à Lorient le fond de jeu est toujours là. Seulement à force de vendre à tour de bras, Loïc Féry, tellement balaise pour donner des leçons de gestion, de marketing et de football du futur, est en train comme prévu de tuer son équipe. On est quand même à neuf défaites en treize journées, c'est attristant. Si encore une fois, le plaisir est toujours là grâce au travail de Sylvain Ripoll et au jeu développé par les Merlus, les résultats ne suivent pas. À un moment donné, il faut aussi de bonnes individualités.

On pourrait d'ailleurs faire un parallèle, même si les causes sont différentes, avec le Racing Club de Lens. Le club nordiste a livré un match plus qu'honorable contre Bordeaux. Mais quand les Girondins ont des occasions, ils marquent des buts, alors que dans le même temps, les Lensois échouent. Ça fait la différence, même si un penalty sur une faute imaginaire d'un Planus plus victime que coupable, a insufflé un semblant de suspense à la fin du match. 

 

Bastia et Evian se donnent de l'air

Et puis pendant la soirée, nous avons assisté à une très belle partie de Nantes à Caen. Les Normands n'arrivent pas à gagner à domicile. Pire, ils n'arrivent pas à ne pas perdre. Pourtant, ils avaient ouvert le score sur un très joli but de Duhamel, qui a pu faire admirer sa combativité et son talent. Malheureusement pour eux, les Nantais, actuellement en pleine confiance, ont su aisément retourner la situation. Veretout, auteur du but de la victoire, a encore été très bon. On retiendra quand même que la réalisation de Vizcarrondo est consécutive à une grosse erreur de Vercoutre. Suite à ce succès, Nantes se retrouve très bien classé avec vingt-trois points en treize matchs. Je le répète souvent mais pour cette équipe, elle aussi interdite de recrutement, c'est une magnifique performance.

Pour le reste, Bastia a eu son petit choc psychologique grâce à deux buts de Tallo. Les Corses ont facilement dominé une équipe de Montpellier absente des débats en première période. De son côté, Evian, évidemment sur un but de Wass, a réussi à prendre trois points précieux face à une équipe de Nice fantomatique. Enfin, après quatre défaites consécutives, Toulouse a facilement battu Metz avec un excellent Ben Yedder, qui n'avait plus marqué depuis trois matchs. 

Pierrot