Mbappé aide les Olympiques

Posté par Pierre Ménès le 17 Février 2019

Je vais commencer ce post en m’excusant. C’est vrai que d’ordinaire, je fais toujours a minima deux posts par journée de Ligue 1. Mais en ce moment, avec nos amis les Gilets jaunes il y a tellement de matchs le dimanche que je préfère faire un roundup global. La journée a donc commencé vendredi avec deux matchs. Lyon a péniblement battu Guingamp. Les Bretons ont même raté le coche en fin de match quand Roux a perdu un duel face à Lopes puis envoyé une tête sur la transversale. L’OL s’est imposé grâce à deux super buts signés Terrier et Fekir. Alors évidemment, ce n’est pas du tout rassurant avant Barcelone d’autant que Ndombélé et Denayer se sont blessés. Mais d’un autre côté, on ne peut pas non plus dire que le Barça soit au taquet en ce moment. Il faudra juste espérer que les Gones soient en mode « Manchester City » ou « PSG » mardi. Dans l’autre match, Nîmes a facilement disposé de Dijon avec deux buts extraordinaires signés Savanier et Bobichon. 

Samedi, Marseille s’est très tranquillement imposé face à Amiens avec un but de Thauvin, qui n’avait plus marqué depuis décembre et le troisième pion en quatre matchs de Balotelli. Comme vous le savez, je n’étais pas franchement fan de sa signature. La grande différence entre Nice et Marseille pour Super Mario, c’est que le secteur offensif de l’OM est plus dense et plus qualitatif que celui du Gym. Il est donc moins esseulé et se retrouve en position de finisseur ce qui lui va bien pour l’instant. Maintenant, je vais attendre de voir s’il marque contre d’autres équipes que Dijon ou Amiens avant de tirer des conclusions. Et ça tombe bien car le calendrier de l’OM va justement se compliquer avec Rennes, Saint-Etienne, Nice et le PSG au programme. 

En soirée, Monaco a battu Nantes 1-0 sur un but de Martins qui est vraiment une belle trouvaille. Maintenant, je ne suis pas étonné de voir Monaco, avec son recrutement hivernal, sortir de la zone rouge. Je vais donc parler de Nantes et, même si je n’ai pas de solution miracle, il faut que les Canaris sortent de cette « surémotion », de cette tristesse qui touchent les joueurs et le staff. Se dire que de toute façon, l’Argentin ne serait plus avec eux s’il n’avait jamais pris cet avion. Une maigre consolation par rapport à la douleur qui touche tous ces jeunes hommes. Mais pendant ce temps, le championnat avance, Nantes ne fait que perdre et les Canaris devraient commencer à se méfier. Dans l’autre match de la soirée, Angers a facilement battu une équipe de Nice qui a rechuté après sa victoire sur Lyon. Mais bon, avoir 37 points aujourd’hui est une immense performance compte tenu de la qualité de l’effectif et des balles dans le pied que se tire le club, entre le départ de Balotelli, celui du président Rivère et le clash Saint-Maximin vs Vieira. C’est une formation accélérée pour Pat’ mais je ne suis pas sûr qu’il aura envie de continuer cette aventure bancale très longtemps. 

Ce gamin n’a décidément aucune limite

Dimanche, on a eu droit à une kyrielle de matchs sans intérêt. Je ne dirai pas un mot de Caen-Strasbourg car ce match n’en méritait aucun. Dans le derby de la Garonne, Bordeaux a vaincu Toulouse sur un très joli but de Briand. Les Toulousains ont plutôt dominé la rencontre mais dominer et marquer sont deux choses très différentes. Lille s’est englué dans la défense de Montpellier. Privé de Delort, Der Zakarian avait remis un tour de verrou à son équipe et cela a bien fonctionné. Mis à part le tir de Pépé sur le poteau, les Lillois n’ont pas eu d’occasions et voient Lyon revenir à quatre points. Reims, une équipe que je vois progresser match après match, qui défend avec beaucoup d’intelligence et attaque avec cohérence, a dominé Rennes. C’est clairement une équipe en confiance. Après, il est difficile de juger la prestation de Rennais handicapés défensivement et épuisés après avoir couru pendant tout le match face au Betis.

Et puis en soirée, le PSG l’a emporté à Saint-Etienne sur un superbe but de Mbappé qui, en l’absence de Cavani et Neymar, assume son statut de leader d’attaque. Il a marqué à Old Trafford et a remis ça à Geoffroy-Guichard d’une splendide volée dans la lucarne sur une petite passe lobée de Dani Alves. Ce gamin n’a décidément aucune limite. Les Verts eux, en ont. On a vu hier soir que, lorsque Khazri et Cabella ne font pas la différence, c’est beaucoup plus compliqué pour Sainté d’exister. Cabella a beaucoup plus travaillé au milieu que d’habitude et Khazri a passé son temps à s’énerver et a d’ailleurs miraculeusement terminé ce match. 

J’ai quand même peur que Paris, qui a neuf matchs à jouer sur les 30 prochains jours et ne récupérera pas Neymar - et peut-être pas non plus Cavani - d’ici là, commence à tirer la langue au niveau offensif. Car il va bien falloir que Mbappé souffle aussi dans les prochaines semaines. Et alors là, qui va être capable de marquer dans cette équipe parisienne ? Peut-être le populaire Choupo-Moting mais permettez-moi d’en douter un petit peu…

Pierrot