Manchester a tenu le choc
Posté par Pierre Ménès le 27 Novembre 2017
Real-Manchester : une affiche de rêve qui a tenu ses promesses, sauf à la finition. Avec un Varane encore impérial et un Benzema encore fantomatique...

Comme je suis à Londres pour tourner quelques petites interviews pour mon blog chéri, j'ai regardé Real-Manchester dans un pub. Avec environ 600 personnes pour 300 chaises, je vous assure que c'était un moment assez épique. Mais j'ai quand même bien suivi ce Real-MU assez spectaculaire, extrêmement dense mais pas toujours d'un très haut niveau technique, notamment dans l'entrejeu.

Ce constat étant fait, il faut reconnaître qu'il y a eu énormément d'occasions de part et d'autre. Si les Mancuniens peuvent être satisfaits - au-delà du résultat - c'est qu'en étant assez nettement dominés par le Real, ils se sont créé beaucoup d'énormes occasions de but. C'est quelque chose qui comptera au match retour.

En première mi-temps, le Real a commencé comme toujours avec un pressing intense sur le milieu mancunien, qui a eu du mal à enchaîner trois passes, avec un Kagawa totalement inexistant et un Rooney pas plus performant en attaque puisqu'il a joué quasiment tout le match en numéro 6. Du coup, les Madrilènes ont beaucoup eu le ballon et Cristiano Ronaldo a sorti 45 minutes assez exceptionnelles.

C'était donc d'autant plus étonnant de voir MU ouvrir le score grâce à une tête de Welbeck sur corner. On remarque d'ailleurs que Manchester a tiré tous ses corners en cloche, ce qui devait être une option délibérée de Sir Alex pour profiter de la faiblesse de Diego Lopez dans les airs. Un avantage de courte durée pour les Red Devils puisque dix minutes plus tard CR7 a égalisé lui aussi de la tête grâce à une détente "jordanesque".

Varane candidat aux Bleus

Même si un joueur comme Özil a été très bon, Cristiano a encore montré pendant cette première période qu'il y a lui et les autres, même dans un match de très haut niveau comme celui-là. Le Real a continué à dominer après le repos, obligeant De Gea a effectuer une brochette d'arrêts décisifs, mais on n'oubliera pas que Van Persie a eu trois occasions nettes, ni que De Gea a sorti un arrêt au pied surhumain… Enfin bref, beaucoup de situations chaudes dans un match où la finition n'a pas été à la hauteur.

Si on doit faire un petit bilan de nos Français, on va dire que Varane aurait pu être expulsé pour avoir retenu un Evra qui filait au but, mais à part ça, le "futur Laurent Blanc" selon Zidane n'a montré aucune émotion particulière lors de choc et a montré qu'il va être très rapidement - s'il ne l'est déjà - un candidat à un poste en charnière centrale chez les Bleus. On sera évidemment beaucoup moins élogieux sur le cas Benzema.

Totalement fantomatique, l'ancien Lyonnais nous a gratifiés d'une copie de la veine de celle rendue face à l'Allemagne avec l'équipe de France. A savoir le néant absolu. Ca commence à devenir préoccupant et même inquiétant. Enfin, quoi qu'il en soit, j'attends avec beaucoup d'impatience le match retour à Old Trafford.

On se retrouve demain soir après Tottenham-Lyon. Un match que j'aurai le plaisir de voir en live, à White Hart Lane…

Pierrot