Lyon retrouve ses crocs
Posté par Pierre Ménès le 27 Novembre 2017
Il y a des choses qui ne changent pas en Ligue 1 : Sainté ne parvient toujours pas à battre l'OL à Geoffroy-Guichard. Et les erreurs d'arbitrage continuent à fausser des matchs...

Bizarre derby hier soir à Geoffroy-Guichard, avec notamment cette incompréhensible absence des supporters lyonnais. On a donc eu la preuve accablante qu'au lieu de calmer les esprits, cette décision n'a fait que les exciter. Témoin la provocation scandaleuse, stupide et totalement démagogique de Bats. Il aurait très bien pu faire l'échauffement du jeune Gorgelin en portant l'écharpe autour du cou, en bandeau ou autour de la taille. L'accrocher aux filets, c'était de la provoc' pure mais c'est surtout totalement interdit par le règlement.

Bats va probablement devenir le héros des supporters de l'OL, mais ce n'est comme ça qu'on calme les esprits (en même temps, avec des décisions aussi arbitraires et abruptes, les pouvoirs publics n'ont rien arrangé non plus). C'est d'autant plus dommage que Lyon a - presque comme d'habitude - remporté les trois points à Sainté au terme d'un match où, malheureusement, les deux équipes ont attendu une mi-temps avant de jouer. Le premier acte était en effet d'une tristesse absolue.

Et puis en seconde période, Lyon a trouvé les ressources pour ouvrir le score par Lacazette, placé à point nommé pour reprendre une tête de Gomis repoussée par Ruffier. Menés, les Verts se sont enfin décidés à proposer du foot et pas uniquement de la présence à l'impact, comme ce tacle horrible de Clerc sur Bedimo qui aurait dû valoir un carton rouge direct au latéral stéphanois. A force de pousser, les Verts ont réussi à égaliser par Hamouma, auteur d'un magnifique retourné.

Et au moment où l'on pensait que le nul satisfaisait tout le monde, il y a eu cette belle action de l'éternel revenant qu'est Gourcuff, auteur d'un très bon centre pour la tête victorieuse de Briand. Avec la réception du PSG et de l'OL, Sainté vient donc de perdre 3 points dans les arrêts de jeu, ce qui sanctionne un certain manque d'ambition globale dans le jeu. En face, match après match, les Rhodaniens récupèrent des joueurs et remontent la pente, avec en bonus un bond de 8 places au classement !

Match faussé à Marseille

Dans l'après-midi, on a assisté à l'écrasante victoire de Nantes à Bordeaux. Il faut dire que les Girondins étaient surtout soucieux de présenter "Serge le lama" au public de Chaban-Delmas, ce qui est quelque part assez ahurissant en soi. Après, il faut être honnête : voir Nantes mener au score à la mi-temps était plus que surprenant. Car la première période des Bordelais était plutôt intéressante.

Malheureusement pour eux, Diabaté n'était pas dans sa réussite de ces dernières semaines et a raté beaucoup trop d'occasions. Et puis, les deux premiers buts nantais sont assez chanceux. Maintenant, comme trop souvent les hommes de Gillot ont démissionné et subissent au final une lourde défaite, qui freine le début de progression constaté ces dernières semaines.

Enfin à 17h, Marseille a remporté sa première victoire lors des 7 derniers matchs, au terme d'une rencontre entachée de graves fautes arbitrales. Alors admettons qu'il y ait débat concernant le tacle de Diawara sur Mayuka - même si je suis persuadé que dans n'importe quelle autre zone du terrain, la faute aurait été sifflée pour engagement excessif du défenseur olympien. Mais il y avait bel et bien pénalty pour la faute de Romao sur le même Mayuka. Sauf que monsieur  Buquet a préfère siffler la main de Peybernes dans la surface opposée 30 secondes plus tard, alors que le défenseur sochalien est en train de tacler quand le ballon vient à lui.

C'est donc une victoire très heureuse pour l'OM et les Marseillais - qui se plaignent souvent de l'arbitrage et qui constateront je l'espère qu'hier, c'était en leur faveur - et une défaite imméritée pour Sochaux, qui a tenté des choses et essaie vaillamment de sauver sa peau en Ligue 1. Les hommes de Renard doivent être tristes et frustrés. On parle souvent des erreurs d'arbitrage sans savoir si elles changent vraiment le cours d'un match. Conernant celle-ci, aucun doute : elle a clairement faussé le résultat d'OM-Sochaux. 


Pierrot