Lyon et Bordeaux prennent le pouvoir
Posté par Pierre Ménès le 27 Novembre 2017
Il y a des journées où le statu quo domine. On ne peut pas dire ça concernant ce 13e épisode de la Ligue 1...

L'info de cette 13e journée, c'est qu'on a changé et de leader et de dauphin ! Evidemment, les défaites conjuguées de Paris et de Marseille conditionnent pour beaucoup ces bouleversements. Encore fallait-il que Lyon ne flanche pas comme Valencienes et Saint-Etienne samedi soir. Les Rhodaniens auraient pu se contenter d'un nul pour passer devant au classement, mais ils ont fait mieux en dominant aisément une équipe de Reims très faible et aux ambitions footballistiques quasi-inexistantes.

Malgré ça, la décision a mis un peu de temps à se faire. Les Lyonnais étaient un peu émoussés et ils n'ont ouvert le score que grâce à un csc au terme d'une très belle action individuelle de Réveillère. Puis Gomis a doublé la mise en étant au bon endroit au bon moment à la réception d'une tête de Krychowiak sur sa propre transversale, avant que Lisandro ne marque son petit but habituel en fin de match.

C'est une victoire large et sans forcer pour l'OL, qui parvient très bien cette saison à battre les équipes de bas de tableau à Gerland, souvent par deux ou trois buts d'écart. Ca prouve que cette équipe a une certaine avance et comme je le dis depuis le début de la saison, Lyon sera pour moi dans les places directement qualificatives pour la Ligue des Champions. Ce qui est d'ailleurs à souhaiter quand on voit son comportement exemplaire en Europa League. Avec deux points d'avance et le match en retard à Marseille à disputer le 28 novembre, Lyon a une belle carte à jouer.

Dans l'autre match important de ce dimanche, Bordeaux a battu l'OM et devient par la même occasion le nouveau dauphin de ce championnat. Un match extrêmement faible en première période, même si l'état déplorable de la pelouse n'aidait pas à pratiquer un jeu cohérent et au sol. On a des difficultés pour avoir des stades en France, mais même pour avoir des pelouses correctes c'est compliqué…

Le Téfécé offensif ? Survendu…

La décision s'est faite après le repos sur un centre du toujours excellent Trémoulinas pour la déviation premier poteau de Gouffran, qui fait décidément un début de saison remarquable. L'ancien Caennais a souvent été ma tête de Turc par le passé - à juste titre car il était trop souvent absent des débats - mais depuis l'arrivée de Gillot il a pris une nouvelle dimension dans cette équipe, en marquant régulièrement et presque toujours des buts décisifs.

Les Girondins ont gagné sans être brillantissimes, mais encore une fois Gillot a su changer de dispositif en seconde période en incorporant un second milieu défensif axial dans son entrejeu, ce qui a non seulement équilibré l'équipe mais aussi libéré les joueurs de côté. Maintenant, il faut dire aussi qu'ils n'avaient pas grand chose à craindre d'une équipe de Marseille décimée devant par les absences de Gignac, Rémy et Jordan Ayew.

Quand on voit que les deux remplaçants entrés en jeu fêtaient leurs grands débuts en Ligue 1, on se dit que les problèmes d'effectif de l'OM vont rapidement devenir problématiques, d'autant que Mendes va être suspendu et que Valbuena semble touché. Avec un calendrier à venir très compliqué, Marseille peut s'estimer heureux d'avoir déjà 23 points parce qu'il se pourrait que ce soit très dur d'ici à la trêve.

Enfin pour terminer, quelques mots sur un Nice-Toulouse dont on n'attendait pas grand chose au niveau du jeu. On n'a pas été déçu. Les Aiglons se sont imposés sur un vrai "but de buteur" signé Cvitanich. Les Toulousains n'ont pas été chanceux - ils ont tapé deux fois le poteau, par Akpro et Braaten - mais pour une équipe qui nous a survendu son début de saison offensif, on en est à 4 défaites consécutives - dont une en Coupe de la Ligue - et très peu de but marqués. Ce qui prouve, comme très souvent ces dernières saisons, que le Téfécé ne tient pas la distance…

On se retrouve mercredi après Kiev-PSG, le seul match de Ligue des Champions qui ait encore de l'enjeu pour nous, Français...

Pierrot