Lyon a tout donné
Posté par Pierre Ménès le 27 Novembre 2017
Auteur d'une nouvelle belle prestation face au Champion d'Italie malgré l'élimination, l'Olympique Lyonnais sort avec les honneurs qu'il mérite. Si d'autres pouvaient s'en inspirer...

Comme prévu, Lyon a donc été éliminé hier soir, au Juventus Stadium. Éliminé par une Vieille Dame qui n'avait pourtant rien de l'ogre annoncé. Il faut dire que, tout comme l'OL, la Juve est dans un état de surmenage avancé. D'ailleurs, le foot européen dans sa globalité ferait bien de s'interroger sur le calendrier. Ronaldo a le genou qui siffle, Messi se traîne, Ibra s'est pété… Les grandes stars sont au bout du rouleau. Sauf Suarez, mais lui il ne joue pas de Coupe d'Europe cette saison.

La Juve n'a donc plus beaucoup d'essence dans le moteur, tout comme l'OL qui est en plus lourdement handicapé par les blessures. Et c'est donc avec une équipe composée de beaucoup de joueurs issus du centre de formation que Lyon a fait bonne figure face au champion d'Italie, ne s'inclinant que sur un tir de Marchisio détourné par Umtiti.

Le match avait commencé avec un grand classique : feuille morte de Pirlo dans le petit filet. Mais Lyon ne s'est pas déballonné et a égalisé grâce à une tête un peu heureuse de Briand. L'OL s'est ensuite créé d'autres opportunités et a joué dans le bon tempo. Surtout, comme très souvent - pour ne pas dire tout le temps - cette saison en Europa League, l'OL a fait honneur au foot français.

Même pas envie de regarder en Ligue 1

Comme j'ai pu le dire la semaine passée, c'est sûr que le tribut payé en championnat est assez cher. Alors qu'il visait le podium en début de saison, l'OL va désormais essayer de s'accrocher à sa 5e place, qui sera qualificative pour une place européenne puisque la finale de la Coupe de la Ligue samedi prochain opposera les Gones au PSG.

Ce serait une juste récompense pour une équipe qui, dans la grande majorité de ses matchs, a toujours proposé du jeu, de l'allant et une constante volonté de jouer vers l'avant. Une équipe qui n'a pas été épargnée par les faits de jeu défavorables et qui n'a pas toujours été récompensée de ses efforts - la preuve encore hier soir. Mais voilà : il y a des équipes qu'on a envie de suivre jusqu'au bout en Coupe d'Europe, et d'autres qu'on n'a même pas envie de regarder en Ligue 1.


Pierrot