Ligue 1 : mes pronos d'avant-saison (2/2)
Posté par Pierre Ménès le 27 Novembre 2017
Après le maintien et le ventre mou, on s'intéresse aujourd'hui à la lutte pour l'Europe, pour le podium et pour le titre.

EUROPE

SAINT-ETIENNE : Les Verts ont perdu gros avec le départ d'Aubameyang, mais ont recruté intelligemment avec des mecs comme Tabanou, Corgnet et Baysse. L'équipe de Galtier a encore besoin d'un attaquant mais a d'ores et déjà les moyens de bien jouer au ballon. Sainté confirme depuis deux ans, je ne vois pas pourquoi il en serait autrement cette saison. Pour moi, c'est désormais une valeur sûre de notre Ligue 1.

LILLE : Si Thauvin se décide à jouer pour cette équipe, il y a moyen de faire quelque chose de sympa devant. Thauvin-Kalou, franchement, il y a plus dégueulasse. Ca va être intéressant aussi de voir comment Girard va passer de l'ambiance bouillonnante de la Mosson à l'atmosphère plus feutrée du Grand Stade.

BORDEAUX : Les Girondins ont montré des trucs intéressants lors du Trophée des Champions face au PSG. Mais Bordeaux va encore jouer l'Europa League cette saison, avec un effectif toujours aussi réduit et amputé d'un joueur comme Trémoulinas qui, à mon sens, est une grosse perte. Dans ces conditions, difficile de croire que l'équipe de Gillot peut viser autre chose que la 5e ou la 6e place.

PODIUM

LYON : A la différence de l'OM, l'OL s'est (encore) affaibli cet été. Avec le départ de Lisandro et celui programmé de Gomis (plus si certain aux dernières nouvelles, ce qui est assez savoureux), je ne vois pas qui va pouvoir planter 15 buts dans cette équipe. En fait pour accrocher le podium, il faudrait presque que Lyon ne joue pas la Ligue des Champions, toujours très énergivore.

MARSEILLE : L'OM a recruté intelligemment, notamment Mendy et Imbula qui sont tous deux très prometteurs à leur poste, et n'ont perdu aucun cadre. Je ne me fie pas beaucoup aux trois défaites consécutives lors des matchs de préparation. La seule chose, c'est que l'an passé l'OM avait construit son excellente saison sur une assise défensive solide et le fait de ne pas "sortir" beaucoup. La présence de Payet - autre bonne pioche - et son association avec Valbuena vont amener l'OM à avoir un profil plus offensif. Si ça fonctionne, ça peut être intéressant.

TITRE

MONACO : Le deuxième gros morceau de notre Ligue 1. Je place quand même l'ASM un cran en dessous du PSG, pour plusieurs raisons. D'abord, les nombreuses arrivées font que l'équipe-type a totalement changé et qu'il va falloir un peu de temps pour que ça tourne à plein régime. Ensuite, le récurrent manque de ferveur et de soutien populaire à Louis II dès que la période estivale va s'achever sera un handicap. Enfin, le manque de profondeur de banc et la confiance toute relative dont jouit Ranieri auprès de son président peuvent également constituer des obstacles à la bonne marche du club de la Principauté.

PSG : L'archi-favori. Après les départs successifs d'Ancelotti et de Leonardo, les périodes de doute et les rumeurs persistantes quant à l'avenir de Thiago Silva, de Verratti et d'Ibra, le PSG est revenu au calme, a conservé tout le monde et s'est même considérablement renforcé avec les arrivées d'un jeune latéral prometteur (Digne) et de deux joueurs de classe mondiale, l'un derrière (Marquinhos), l'autre devant (Cavani). Quand une équipe remporte un championnat avec 12 points d'avance, parvient à garder toutes ses forces vives et recrute des joueurs de ce calibre, difficile d'en faire autre chose que l'archi-favori du championnat suivant. 

Dans les grandes lignes, voilà donc comment je vois la saison qui débute. On verra si les événements vont me donner tort ou raison. Ce qui est sûr, c'est que la saison de Ligue 1 qui débute ce soir avec Montpellier-PSG est la plus excitante depuis très longtemps. Espérons que le spectacle sera à la hauteur de la promesse. Bonne saison à tous et à ce soir, après le match.

Pierrot