dvd
Ligue 1 2016-2017 : mon équipe type B
Posté par Pierre Ménès le 27 Novembre 2017
Comme chaque année sur mon blog, je vous livre mon onze type de la saison. D’abord, l’équipe B. Toujours. Puis la A (jeudi)...

Pelé : Il n’a pas forcément été super constant tout au long de la saison, mais au moment où l’OM s’est retrouvé dans la course à la 5e place, il a réalisé des parades décisives et termine avec pas mal de clean sheets dans la besace. Au moment où il va sans doute devenir une doublure - de Mandanda probablement -, cela récompense une belle saison pour un revenant. 

Corchia : Il a disputé l’intégralité des matchs du LOSC. C’est un joueur régulier dans ses performances, qui apporte offensivement tout en sachant se montrer sérieux dans ses tâches défensives. Il mériterait d’être plus exposé qu’il ne l’est. Ce sera peut-être le cas au LOSC l’an prochain sous les ordres de Bielsa. Il a été appelé chez les Bleus, il progresse bien. 

Jemerson : Le jeune défenseur central monégasque a été convoqué en Seleçao et c’est mérité. Ce n’est pas un grand technicien, mais c’est un super défenseur, très rapide, bon de la tête et fiable. Extrêmement prometteur. 

Dante : Son expérience, sa placidité et la qualité de sa relance sont pour beaucoup dans la très bonne saison du Gym, auquel il a apporté de l’assurance et de la solidité défensive. 

Marçal : Il aurait probablement été dans l’équipe A si je l’avais faite à la trêve. Il a un peu baissé de pied depuis, à l’image de Guingamp. Mais cela reste un excellent joueur (7 passes décisives au compteur) et une très bonne pioche pour l’En-Avant, qui devrait d’ailleurs avoir beaucoup de mal à le conserver.

Tolisso : Faut-il que la concurrence au milieu soit si relevée pour qu’il se retrouve dans l’équipe B après sa magnifique saison. Il marque, fait marquer (14 buts et 6 passes dé toutes compétitions confondues), a fait ses débuts en équipe de France… C’est un excellent joueur certainement promis à un beau transfert.

Bakayoko : Lui, c’est le « Roc sur le Rocher ». Il doit encore faire attention au niveau des pertes de balle mais son impact physique à la récupération a été un élément décisif de la belle saison monégasque.

Thauvin : Enfin arrivé à maturité, il affiche cette saison des stats (15 buts, 9 passes) à la hauteur de son talent. Son amour pour l’OM et sa motivation sont sans faille et c’est un remarquable technicien. Lui aussi a été appelé chez les Bleus et pour lui aussi, c’est totalement mérité.

Belhanda : Une super saison avec Nice, même si ça ne s’est pas forcément traduit dans les chiffres (3 buts, 6 passes). Mais il travaille bien et a grandement contribué à la fluidité du jeu niçois.

Falcao : La grande résurrection de la saison, avec beaucoup de buts et souvent des buts décisifs dans la course au titre. Je ne pense pas qu’il soit physiquement revenu au niveau qu’il avait du temps de sa splendeur, mais il n’a rien perdu de son efficacité. 

Lacazette : Même remarque que pour Tolisso : avec 28 buts en championnat et 7 en Coupe d’Europe, il se retrouve pourtant dans l’équipe B. Il quitte Lyon avec 100 buts au compteur en L1 et, comme je l’ai déjà dit, je le trouve sous-coté par rapport à son talent. J’espère qu’il va exploser dans son prochain club. 

Coach - Favre : C'est une divine surprise pour ceux qui ne le connaissaient pas. Pour moi, c'est quasiment le coach de l'année parce qu'il avait une équipe qui n'était pas supposée finir à cette place et surtout avec ce nombre de points. Il est remarquable, dans tous les sens du terme. Il a très bien géré Balotelli et a su maintenir son équipe à flot en fin de saison malgré les blessures, notamment celles de Plea et Cyprien. 

Pierrot