dvd
L'OM maintient l'espoir
Posté par Pierre Ménès le 27 Novembre 2017
Lille a gagné, Marseille s'est relancé, Rennes a coulé. Voilà ce qu'on peut retenir de ce samedi assez moyen, avant le choc de ce soir.

Honnêtement, il n'y a pas que pour le foot que j'ai envie de dire ça, mais il est grand temps que cet hiver se termine, parce que les conditions climatiques extrêmement pénibles qui règnent sur la France en ce moment nuisent grandement à la qualité des matchs. Il n'y a qu'à voir l'état de la pelouse de Guingamp. Il est inimaginable de faire jouer un match de foot professionnel sur un tel terrain.

La journée avait tristement commencé vendredi soir avec un épouvantable 0-0 entre Toulouse et Saint-Etienne. Pour le coup, ça reflétait parfaitement la philosophie de ce match particulièrement creux au niveau de l'envie, du jeu et de l'ambition. Mais bon, c'est devenu tellement banal d'assister à ce genre de spectacle en Ligue 1 que ce n'est même pas la peine de s'éterniser dessus.

Dans l'après-midi, Marseille a tranquillement pris ses points contre Bastia. Le Sporting est probablement l'équipe la plus faible du championnat à l'extérieur, pour des raisons qui m'échappent un peu. Je ne vois en effet aucune explication rationnelle au fait que les Corses perdent quasiment tous leurs matchs en déplacement. Au Vélodrome, il y en avait une : Payet. L'ancien Lillois est ce que j'appelle un "joueur de rafale". Il avait eu une super période en début de championnat, et là il revient bien.

On rigole avec le Stade Rennais

Après avoir déjà scoré le week-end dernier contre Toulouse, le Réunionnais a claqué un doublé hier soir. Un premier but où il est bien aidé par Landreau, et un second magnifique sur lequel il ne doit rien à personne. Et Gignac, qui continue son très intéressant parcours du moment, a clos la marque. L'OM termine donc sa série de trois matchs consécutifs au Vélodrome avec 7 points. C'est plutôt pas mal et j'espère que ça va calmer un peu tout le monde. Car oui, l'OM peut encore obtenir quelque chose en fin de saison.

Quand tu as envie de te relancer, il y a deux choix possibles en Ligue 1 : jouer Bastia à la maison, où Sochaux n'importe où. Le LOSC a profité de la venue des Doubistes pour remporter sa première victoire en 2014, au terme d'un match relativement pénible. Mais Lille a eu le mérite d'ouvrir rapidement le score, avant que Mendes ne double la marque en toute fin de match sur un contre en solitaire joliment mené. Un succès qui permet aux Nordistes de reprendre enfin quelques couleurs après leur début d'année catastrophique.

En bas de tableau, Valenciennes a dominé une équipe de Nice sur courant alternatif. L'équipe de Puel est capable de sortir un gros match, puis d'enchaîner avec un très mauvais. Etrange. Et puis Ajaccio, qui n'avait pas inscrit deux buts dans un match depuis septembre, en a planté trois à Rennes. Il faut féliciter les Corses, qui ne lâchent rien alors qu'ils sont dans une situation désespérée au classement.

Il faudrait peut-être que les Rennais s'en inspirent, eux qui ont réussi l'exploit de s'incliner chez les deux derniers du championnat cette saison. Parce qu'on rigole avec le Stade Rennais, mais le Stade Rennais n'a jamais que 6 points d'avance sur le premier relégable...

Pierrot