Inqualifiable !

Posté par Pierre Ménès le 6 Mars 2019

Que l’entraîneur du PSG s’appelle Emery ou Tuchel, pour la troisième année consécutive le club échoue donc au stade des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Après la remontada d’il y a deux ans à Barcelone et l’élimination assez logique par le Real l’an passé, c’est une nouvelle énorme contre-performance du club parisien. Les hommes de Tuchel s’étaient pourtant mis dans les meilleures conditions en l’emportant au match aller à Old Trafford mais ils ont tout fait pour se faire éliminer ce soir. Et on ne peut même pas dire qu’ils ont fait un non-match : Paris a en effet eu une possession de balle monstrueuse et s’est créé beaucoup plus d’occasions que Manchester - qui a dû en avoir cinq et en a cadré trois. 

Manchester qui a ouvert le score dès la deuxième minute de jeu sur un but de Lukaku tout en puissance, suite à une mauvaise passe de Kehrer. Un but sur lequel Thiago Silva et Buffon sont loin d’être inoubliables. Derrière, le PSG a pourtant pris le match par le bon bout en acculant les Mancuniens sur leur but et a fini par trouver l’ouverture dix minutes plus tard sur un très bel appel de Mbappé côté droit qui a servi Bernat pour l’égalisation. On se disait alors que la petite frayeur initiale était passée. Mais Buffon a fait plonger son équipe avec une faute de main indigne d’un gardien de haut niveau - et surtout indigne de la légende qu’il est - qui a permis à Lukaku de signer un doublé. 

A partir de là, le PSG s’est mis à avoir peur, à certainement se remémorer ses innombrables éliminations et n’a cherché qu’à ne pas perdre la balle. Daniel Alves a fait 500 passes en retrait, Verratti a touché 800 ballons au milieu… Mais pas une frappe, pas une passe correcte en profondeur pour Mbappé sauf une en fin de match sur laquelle la pépite parisienne a manqué son dribble. Un Mbappé d’ailleurs très décevant sur le plan technique sur l’ensemble du match. Oui, ce Paris SG n’a rien fait pour gagner cette rencontre. Et pourtant, on ne peut pas dire que MU ait fait un gros match. Le plus terrible étant que cette équipe mancunienne était décimée. Cela fait encore plus mal de se dire que Paris se fait éliminer par l’équipe B de Manchester 3-1 au Parc !

Loin du concept de main volontaire…

Alors bien sûr, on peut toujours ergoter sur le penalty concédé par Kimpembé. Ce qui est savoureux, c’est que les Parisiens ont tellement pensé que la VAR solutionnerait leur problème avec l’arbitrage qu’ils sont finalement punis par ce qu’ils pensaient être la solution. L’arbitre avait donné corner et je pense que c’était la bonne décision. Kimpembé est dos au but, le ballon heurte son coude qui est à 10 centimètres de son corps… On est très loin du concept de main volontaire ou d'agrandissement de la surface corporelle. Mais voilà, le péno a été transformé sans problème par Rashford et MU signe ainsi un superbe exploit.

Evidemment côté parisien, cela va jaser. Les moqueries vont tomber de partout dans les heures et les jours qui viennent. Et c’est vrai que depuis le rachat par les Qataris, ce club souffre d’une sorte d’infirmité européenne profonde. On rappellera aussi que Neymar et Cavani n’étaient là ni à l’aller ni au retour mais cela aurait pu être une excuse si Paris ne l’avait pas emporté 2-0 au match aller. En aucun cas cela ne peut en être une ce soir. 

Voilà, à titre personnel, j’espère que cela ne marquera pas la fin de l’ère Tuchel. Je pense que ce garçon a montré beaucoup de qualités et que la saison prochaine, avec une équipe renforcée et avec peut-être un peu moins de malchance au niveau des blessés majeurs, il pourra peut-être mener Paris plus loin que ces dernières saisons. Même si je comprends parfaitement que désormais, plus personne n’y croit. Reste maintenant à espérer que Lyon réalise l'exploit à Barcelone, faute de quoi le foot français vivra encore une saison européenne bien tristounette...

Pierrot