Grand record, petit match
Posté par Pierre Ménès le 27 Novembre 2017
Comme prévu, le PSG a conservé la Coupe de France en battant Angers. Mais une fois encore, la manière a laissé à désirer…

Voilà, le PSG est donc depuis hier soir le club qui a remporté le plus de Coupes de France dans l’histoire du foot français, avec 11 trophées, devant l’Olympique de Marseille qui en détient 10. C’est un record. Un de plus pour le club de la capitale. Mais c’est à peu près tout ce qu’on retiendra de cette finale côté parisien. Même s’il a globalement dominé la partie - ce qui était assez logique face à une équipe d’Angers qui a cherché avant tout à défendre l’accès à son but - le PSG a été trop peu dominateur, trop peu inspiré et trop peu précis.

Le double tenant du trophée n’a pas livré un grand match, à l’image de sa ligne d’attaque : Draxler a été fantomatique, Di Maria a passé sa soirée à jeter les ballons et Cavani s’est montré très maladroit. Côté angevin, Pepe a touché le montant sur une magnifique volée du gauche à 25 mètres - quasiment la seule vraie occasion du SCO qui a de plus en plus subi au fil du match. Seulement, si le PSG récupérait le ballon assez haut, il n’en jamais rien fait de bien. 

Comme lors de nombreux matchs cette année, je suis resté sur ma faim quant à la qualité de jeu parisienne. Encore une fois, on n’a pas vu grand chose dans ce domaine, notamment au niveau de l’impact offensif. Paris est trop « Cavani-dépendant ». Quand le Matador ne marque pas, personne ne paraît capable de prendre le relais. La preuve hier soir, puisque le but vainqueur a été inscrit par Cissokho contre son camp, au début des arrêts de jeu. Une fin cruelle pour les Angevins, qui ont été courageux et très solides défensivement. 

Ce qui est sûr, c’est que ce n’est pas cette victoire en Coupe de France et encore moins son contenu qui vont redonner de l’éclat à cette saison ratée du PSG. On va voir ce que les dirigeants du club vont préparer comme recrutement cet été. Celui du directeur sportif a déjà été particulièrement nébuleux, on ne sait pas si Emery va rester et on parle de Jesus pour le remplacer - je ne vois pas où serait le progrès, mais bon… On verra ce que tout ça va donner mais il est certain que Paris devra faire beaucoup mieux la saison prochaine, en termes de résultats comme de contenu de match. 

Pierrot