France-Italie : les notes des Bleus
Posté par Pierre Ménès le 1 Juin 2018

Lloris (4) : Même s’il a réalisé un bel arrêt sur un tir au premier poteau de Chiesa en première période, on ne peut pas oublier sa faute de main sur le coup-franc frappé par Balotelli. Certes, il est masqué par Umtiti au moment où le ballon dépasse le mur, mais il doit le repousser mieux que ça. Une erreur de plus qui est un peu problématique.

Pavard (6) : Il a prouvé qu’il pouvait être mieux qu’une solution de rechange en se montrant rigoureux défensivement et en étant à l’origine du but d’Umtiti avec un excellent centre. J’ai été agréablement surpris par son match.

Rami (4) : Je ne sais pas s’il est très fatigué de sa longue saison avec l’OM - ce qui serait très compréhensible - mais dans un match pas extraordinairement difficile j’ai trouvé qu’il avait de gros problèmes de vivacité et de vitesse. Il vient de jouer deux matchs de plus du fait que Varane a joué la finale de la LDC avec le Real, je crois que là il a besoin de se reposer pour pouvoir rendre des services pendant la Coupe du Monde si besoin.

Umtiti (6) : Il s’est parfois fait bouger par Balotelli sur le plan physique mais a semblé en jambes, avec en plus une participation au jeu plus importante que d’ordinaire. Et puis, il a marqué.

Hernandez (7) : La très bonne surprise. Lui-même se qualifie de latéral défensif mais dans ce match, il a aussi beaucoup apporté dans le jeu, à l’image de ce rush qui amène le penalty. Il a montré beaucoup de caractère et comme on n’a quand même pas toutes les garanties sur l’état de forme de Mendy, c’est un excellent plan B à gauche.

Kanté (6) : Je n’ai pas trop aimé sa première période, à part son tir sur le poteau. Il a perdu quelques ballons et surtout commis 6 fautes ! En amical, ça passe, mais en Coupe du Monde, ce sera beaucoup trop. Heureusement, il s’est très bien repris en seconde période et a régné en maître sur l’entrejeu.

Tolisso (6) : Un peu moins en vue que contre l’Irlande. Il a joué utile et propre et fluidifié le jeu des Bleus dès qu'il l'a pu.

Pogba (4) : Ce sera certainement le grand débat des prochains jours. Il était aligné hier soir à son supposé meilleur poste, côté gauche du milieu de terrain. Et il s’est montré très discret dans le jeu et peu dangereux. Mis à part quelques jolies transversales, il n’a une nouvelle fois pas montré grand chose et a souffert de la comparaison avec Matuidi qui offre quand même d’autres garanties sur le plan défensif.

Mbappé (6) : Si j’ai un regret à formuler sur son match, c’est qu’il est trop peu servi. A chaque fois qu’il touchait le ballon, il faisait la misère aux défenseurs italiens. Tout n’a pas été parfait sur ce match, mais dès qu’il touche le ballon, il se passe quelque chose.

Dembélé (6) : Il faut s’y faire : il y a à boire et à manger dans les prestations du Barcelonais. Il ne fait pas toujours les bons choix, perd des ballons faciles par nonchalance… Mais quand il enclenche le turbo, il est inarrêtable. Il a d’abord tapé la barre à la conclusion d’un raid solitaire impressionnant avant de régler la mire et de trouver la lunette de Sirigu d’une frappe enroulée du droit. Il faut l’accepter comme il est, avec ses défauts et ses qualités. Des qualités qui en font quand même un sacré joueur.

Griezmann (7) : Un début de rencontre un peu timide, mais l’allant de ses deux compères d’attaque l’a vite mis dans le bain et il a ensuite oeuvré avec beaucoup d’intelligence en les faisant jouer tous les deux. Une preuve de maturité et de commencement de leadership. De toute façon, il est clairement indispensable à cette équipe.

Les remplaçants étant tous entrés après l’heure de jeu, difficile d’en dire quoi que ce soit. Mais on se retrouve demain pour l'analyse.

Pierroti