France-Finlande : les notes
Posté par Pierre Ménès le 27 Novembre 2017
Les tops : Ribéry le boss, Evra et Debuchy plutôt bons dans leur couloir. Les flops : Abidal et - plus surprenant - Matuidi. Voici mes notes des Bleus.

LLORIS (6) : On n'oubliera pas ce duel gagné face à Ring. Le reste n'a pas été bien sorcier à réaliser, mais dans un match comme ça, il faut être présent sur ces rares actions qui peuvent rendre un match plus compliqué que prévu.

DEBUCHY (7) : Personnellement, je n'ai jamais compris pourquoi ce garçon n'était pas titulaire en sélection. Il n'y a pas photo entre lui et la concurrence et il l'a montré hier soir avec un centre qui amène le deuxième but, une frappe sur le poteau et sa grande disponibilité dans un couloir droit certes déserté. Pour moi il n'a pas d'équivalent à ce poste.

KOSCIELNY (5) : Il n'a pas semblé toujours en sécurité aux côtés d'Abidal. Il faut dire qu'il ne jouait pas sur son côté habituel. Du coup, il a fait un match plus prudent qu'à l'ordinaire, sans toujours faire preuve d'une grande sérénité.

ABIDAL (4) : Match difficile pour lui. Il est fautif et surtout absent sur les deux meilleures occasions finlandaises. Une bonne frappe, mais bon... Je pense qu'il y a des jeunes à ce poste qui offrent désormais plus de garanties.

EVRA (6) : Il a été pris sur quelques contres finlandais mais a aussi sauvé deux gros coups dont un d'un joli tacle dans la surface. Et j'ai trouvé sa participation au jeu bien supérieure à ce qu'il fait d'habitude. Une prestation satisfaisante du Mancunien.

POGBA (5) : Niveau disponibilité et talent, il n'y a rien à dire. Mais son jeu est pollué par beaucoup de déchet et par une propension à toujours vouloir chercher des passes compliquées. Il a bien fini le match en revanche.

MATUIDI (4) : C'est assez rare pour être noté : Blaise Matuidi est passé au travers d'un match ! Il a semblé ne jamais être dans le rythme de la partie, au point d'être méconnaissable par moment. Mais il est tellement bon depuis des mois qu'il a aussi le droit de rater un match de temps en temps.

NASRI (5) : Au départ, il était censé occuper le côté droit. Il n'y a jamais mis les pieds. Beaucoup de disponibilité et de bonne volonté mais il n'était pas là où il devait être, ce qui a évidemment posé problème dans le jeu et l'animation de l'équipe.

VALBUENA (5) : Rien de bien transcendant de la part du Marseillais. Beaucoup de bons petits dribbles, mais surtout beaucoup de touches inutiles et de tripotages excessifs qui ont ralenti le jeu. Et puis, son entente avec Nasri est plus que discutable.

RIBERY (8) : On ne sait pas encore contre qui on va tomber en barrages. Ca peut être face au Portugal de Ronaldo mais quoi qu'il en soit, jouer la France de Ribéry ne sera pas une bonne nouvelle pour nos adversaires potentiels. Il a marqué un but sensationnel et offert une passe décisive à Benzema. Lui au moins, il percute. Après, si on peut lui faire un reproche, c'est de ne pas avoir suffisamment cherché Giroud. C'est clairement le patron de l'équipe aujourd'hui.

GIROUD (5) : Il a été récompensé par son demi-but - parce que je pense sincèrement que sa tête n'était pas cadrée - et à sa décharge, quand on a un avant-centre fixe et bon de la tête, c'est bien de lui envoyer un ballon sur la tête de temps en temps. Si on ne s'appuie pas sur ses qualités naturelles, ça devient compliqué pour lui.

Chez les remplaçants, Cabaye et Rémy sont entrés quasiment au même moment. L'ancien Lillois aurait pu marquer et a tout de suite apporté une grosse touche technique au milieu. Son coéquipier de club lui, a bien aidé à écarter le jeu des Bleus, ce dont on va reparler dans l'analyse.

Et puis Benzema a eu droit à 11 minutes de jeu, ce qui est peu. Mais ça lui a suffi pour marquer. Alors le fait est que l'équipe de France marque plus de buts quand il n'est pas là. Mais il reste sur deux pions en 56 minutes de jeu sur deux matchs. C'est pas mal et ça doit l'encourager à retrouver une place de titulaire qu'il a clairement perdue.

Pierrot